Face à l’UE incapable de l’arrêter, Erdogan continue de piller les hydrocarbures de Chypre

Erdogan en colère/DR
Erdogan en colère/DR

Erdogan assume complètement l’impérialisme turc et est prêt à tout pour s’emparer de Chypre. Loin de patienter jusqu’à l’invasion totale de l’île, le dictateur islamiste pille déjà les hydrocarbures des chypriotes et ne se voit opposer à lui que des condamnations stériles de la part de l’Union européenne.

“Nous déplorons que la Turquie n’ait pas réagi aux nombreux appels de l’Union européenne pour qu’elle cesse de telles activités et nous réitérons notre appel à ce que la Turquie fasse preuve de retenue, qu’elle renonce à ce genre d’agissements et qu’elle respecte la souveraineté et les droits souverains de Chypre”, ont plaidé avec faiblesse les 27 ministres des Affaires étrangères de l’Union dans une déclaration commune.

Des jérémiades qui trahissent l’impuissance de l’Union, incapable de défendre l’un de ses membres, ouvertement attaqué par la Turquie. Plus tôt cette année, l’UE a simplement gelé les avoirs et interdit l’entrée à deux citoyens turcs impliqués dans ces pillages. Autrement dit, elle n’a rien fait qui puisse décourager Erdogan d’arrêter ses hostilités.

Le navire turc Yavuz fore au large de Chypre depuis la fin du mois dernier. Le ministre turc de l’Énergie, Fatih Donmez, a affirmé jeudi que les travaux ne s’arrêteraient pas.

“La Turquie poursuit ses activités de forage et sismiques (…) dans l’est de la Méditerranée sans aucune interruption”, a confirmé jeudi M. Donmez à l’agence de presse étatique turque Anadolu.

Pour justifier ses pillages, la Turquie prétexte prendre la part qui doit revenir selon elle à la république turque de Chypre du Nord, qui occupe illégalement le tiers de l’île par le biais de l’armée turque.

Source: AFP

12 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici