Près de Saint-Étienne, un mort à coups de couteau dans une querelle entre “jeunes” dans un quartier sensible

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Lundi 4 mai, une violente rixe a opposé trois individus âgés d’une vingtaine d’années et déjà bien connus de la justice, dans le quartier sensible de Firminy-Vert, à Firminy, près de Saint-Étienne, sur fond de querelles de voisinage. Un des “jeunes” a été victime de deux coups de couteau mortels. Ses agresseurs, deux frères, ont été interpellés. Hier, ils ont été mis en examen pour assassinat et complicité.

Lundi 4 mai, une violente altercation s’est produite entre trois individus, tous bien connus de la justice, en pleine rue, dans le quartier sensible de Firminy-Vert, à Firminy, à côté de Saint-Étienne, dans la Loire.

Parmi les protagonistes, un “jeune” de 22 ans voulait régler un conflit de voisinage entre ses grands-parents et les deux autres individus, deux frères de 20 et 25 ans.

En effet, les grands-parents du jeune homme avaient eu plusieurs fois maille à partir avec les deux frères et des mains courantes avait été déposées au sujet de dégradations et d’incivilités.

C’est donc sur fond de querelle entre voisins que les trois “jeunes” se sont affrontés en pleine rue, vers 16h, au pied des immeubles de ce quartier à forte population immigrée.

Dans des circonstances encore imprécises, le “jeune” de 22 ans a été poignardé à deux reprises en pleine poitrine par le plus jeune des deux frères et s’est effondré au sol, inconscient.

Bien qu’alertés rapidement par des tiers, les secours qui se sont rendus sur place n’ont rien pu faire pour le jeune homme qui a été déclaré mort peu après par le médecin du SAMU.

Le parquet de Saint-Étienne a immédiatement ouvert une enquête, et le plus vieux des deux frères a été interpellé très peu de temps après les faits alors que son cadet, l’auteur des coups mortels, a pris la fuite.

Il a finalement été interpellé ultérieurement et placé en garde à vue où il a rejoint son frère dès lundi soir afin d’y être entendu par les enquêteurs de la brigade criminelle.

Les deux hommes avaient-ils prémédité l’agression? En tout cas, c’est pour assassinat que le plus jeune a été mis en examen hier et placé en détention tandis que le plus âgé est poursuivi pour complicité d’assassinat et est ressorti libre, sous contrôle judiciaire.

Source: AFP/ Le Progrès/ Radio Scoop

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici