Scandale! L’Etat va vendre le mobilier national au bénéfice de la fondation de Brigitte Macron

Emmanuel et Brigitte Macron/DR
Emmanuel et Brigitte Macron/DR

Lors des prochaines Journées du Patrimoine, le directeur du Mobilier national vendra aux enchères une centaine de ses pièces, dont l’intégralité des bénéfices seront reversés à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, présidée par Brigitte Macron.

Le but affiché est de venir en aide au personnel soignant, très sollicité depuis le début de la crise sanitaire, mais des voix s’élèvent pour dénoncer cette manœuvre qui déleste l’Etat du patrimoine national au profit de la compagne du président de la République. Car le mobilier national est inaliénable, autrement dit ses 130 000 pièces ne peuvent être vendues.

Si des exceptions sont faites, les bénéfices de ces ventes profitent toujours aux caisses de l’État, et ne saurait profiter à une fondation privée. Ce qui pousse à se demander: qui est à l’origine de cette décision?

Si la principale bénéficiaire prétend ne rien avoir demandé, les soupçons se portent sur Emmanuel Macron qui vendrait ainsi le mobilier au bénéfice de sa femme pour redorer son blason auprès du personnel soignant.

“Nous choisirons du mobilier qui n’a ni valeur patrimoniale, ni valeur d’usage”, prétexte Hervé Lemoine, directeur du Mobilier auprès du Figaro pour justifier cette vente illégale, qui pourrait bien ne pas voir le jour devant l’ampleur du scandale.

Source: Gala

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici