Sibeth qu’elle se fait gifler, tabasser, massacrer par une journaliste!

Sibeth Ndiaye Photo: Wikimédia Commons
Sibeth Ndiaye Photo: Wikimédia Commons

Teresa Cremisi, journaliste franco-italienne du Journal du Dimanche, a décidé de se faire Sibeth Ndiaye. Confinée à Venise, elle ne rate pas une seule intervention télévisée de la très clownesque porte-parole officielle du gouvernement. Et elle lui écrit publiquement pour la massacrer. Du grand art.

Teresa Cremisi commence par expliquer qu’en Italie, tout le monde est horrifié par la bêtise des discours de Sibeth. “Ici, ils ont soulevé un tollé et on vous a vue en boucle à l’écran.”

Elle analyse ensuite la méthode Sibeth: le déni systématique de réalité. “L’évolution des événements vous contredit ? Rien ne vous ébranlera, vous continuez à dire ce que vous êtes censée transmettre, à nier de façon péremptoire ce qui paraît au commun des mortels comme une évidence”

Puis, elle décrit le style arrogant, niais, régressif, inculte et pervers de la porte-parole chérie de Macron. “Vos prestations médiatiques sont toutes pénibles à regarder depuis le début du quinquennat, mais celles liées à la crise sanitaire sont accablantes: petits ricanements méprisants, coups de menton fiérots et peu courtois, autosatisfaction immotivée, navrante pauvreté du langage.”

Elle explique que le pire, chez Sibeth, ce ne sont ni ses techniques de racaille de luxe, ni son look d’Hello Kitty d’extrême gauche, ni sa soumission honteuse à tous les délires du pouvoir, mais la lourdeur et la morgue de ses contre-vérités. “La mascarade des masques a mis surtout en valeur votre technique personnelle des mensonges assénés au marteau.”

Teresa Cremisi conclue en prévoyant que Sibeth va se sentir toute fière d’être ainsi attaquée, et elle lui coupe l’herbe sous le pied. “Une dernière chose: n’écoutez pas ceux qui vous qualifient de “warrior”, ne vous coulez pas dans la mythologie de la guerrière martyre. C’est un piège dans lequel tombent facilement les caractères les plus narcissiques.”

Sibeth que la voici rhabillée pour un bon moment! Un article à partager sans modération, pour que la porte-parole la plus nunuche au monde soit enfin virée d’un poste beaucoup trop prestigieux pour elle. Sibeth qu’on s’en souviendra longtemps, hélas!

Source: Le Journal du Dimanche

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici