Même condamné, le milliardaire pédophile Jeffrey Epstein disposait d’un bureau à Harvard

Jeffrey Epstein / Photo: DR
Jeffrey Epstein / Photo: DR

Jeffrey Epstein, le milliardaire pédophile suicidé en prison, a gardé son propre bureau privé sur le campus de la prestigieuse Université de Harvard pendant une décennie après sa condamnation en 2008 pour agressions sexuelles, ont admis les responsables de l’université.

Le financier suicidé en prison a eu un “accès illimité” à l’École supérieure des arts et des sciences de l’université jusqu’en 2018, selon un rapport d’enquête publié par l’école vendredi.

Epstein a utilisé sa propre carte-clé et le code d’accès du campus pour effectuer au moins 40 visites dans un bureau connu sous le nom de “Jeffrey’s Office” au sein du Programme pour la dynamique de l’évolution. Il avait financé le programme à la hauteur de 6,5 millions de dollars avant de purger sa peine pour abus sexuel sur un mineur.

Martin Nowak, professeur à Harvard et directeur du programme, a été congédié à la suite de ce rapport accablant. Epstein, qui avait personnalisé le bureau avec des tapis et des photos, s’en servait pour rencontrer des “personnalités politiques” dont l’identité n’est pas précisée. Ses visites sur le campus se faisaient toujours en compagnie d'”assistantes personnelles” d’une vingtaine d’années.

Selon le président de Harvard, Lawrence Bacow, “le rapport révèle des lacunes institutionnelles et individuelles qui doivent être comblées”.

L’Université de Harvard a reconnu l’année dernière avoir accepté 8,9 millions de dollars de dons de la part d’Epstein, qui s’est suicidé en attendant son procès.

Source: NY Post

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici