Un maire RN refuse de rouvrir ses écoles avant septembre

Fabien Engelmann / Photo: RN Grand Est
Fabien Engelmann / Photo: RN Grand Est

Tandis que la polémique continue de faire rage sur les modalités de reprise de l’enseignement après le 11 mai, le maire Rassemblement national d’Hayange, en Moselle, vient d’annoncer qu’il refusait de rouvrir les écoles de sa commune à cette date.

Par arrêté municipal, monsieur le maire, Engelmann Fabien, et son équipe ont pris la décision de maintenir les treize écoles hayangeoises fermées jusqu’au 3 juillet 2020 afin de garantir la santé et la sécurité de nos enfants“, a annoncé la mairie d’Hayange dans un communiqué daté du 30 avril.

Selon les déclarations du maire, les nouvelles règles sanitaires pour protéger les élèves et les enseignants sont “impossibles à mettre en place dans un délai aussi court“.

Il cite entre autres la distance entre les enfants, le nettoyage et la désinfection des classes plusieurs fois par jour, les marquages au sol ou encore l’idée d’encourager le déjeuner en classe des enfants, avec un plat froid, sous la supervision d’un adulte.

Cette décision n’était pas facile à prendre pour la municipalité, mais force est de reconnaître que le département de la Moselle est l’un des plus touchés de France par la pandémie de Covid-19“, argumente le maire.

Vu la circulation du virus dans notre département et vu l’état d’urgence sanitaire actuellement en cours, les conditions d’accueil dans nos établissements ne sont pas remplies pour permettre aux enfants de reprendre l’école“, précise-t-il.

La municipalité affirme avoir envoyé cet arrêté municipal par mail au préfet de la Moselle, Didier Martin. Tout en attendant avec intérêt la réaction de ce dernier, on peut imaginer que le maire d’Hayange ne sera pas le seul à prendre cette mesure… Combien d’écoles resteront-elles donc fermées jusqu’en septembre?

Source: Actu.fr

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis de cet avis aussi : plus tard les enfants reprendront le chemin de l’école et je gage que cela leur sauvera la vie ! Voyons ce qui s’est passé à Crépy-sur-Oise (60) :
    20% de la population a été infectée
    38% des lycéens ont été infectés
    43 % des enseignants ont été aussi touchés par le virus
    10% des familles ont été contaminées
    et 17% ont développés ds anti-corps, sans qu’ils aient des symptômes !

    Bizarrement, on ne sait pas le nombre de morts ?

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici