Elon Musk persiste et signe: il dénonce le confinement comme “fasciste”

Elon Musk / Photo: Twitter
Elon Musk / Photo: Twitter

Mercredi, le PDG de Tesla, Elon Musk, s’en est encore pris au confinement, qualifiant de “fascistes” les directives des autorités ordonnant aux citpyens de rester enfermés chez eux.

Elon Musk a décrit la disposition californienne actuelle sur le confinement – qui oblige les gens à rester chez eux sauf s’ils travaillent dans une entreprise qui fournit des services essentiels – comme un “emprisonnement forcé” qui a privé les Américains de “leurs droits constitutionnels”.

C’est briser les libertés des gens d’une manière horrible et injuste. Ce n’est pas la raison pour laquelle ils sont venus en Amérique et ont construit ce pays“, a déclaré Elon Musk. “Qu’est-ce que c’est que ça? Excusez-moi. C’est scandaleux.”

Si quelqu’un veut rester à la maison, c’est génial“, a déclaré Elon Musk. “Mais dire aux gens qu’ils ne peuvent pas quitter leur maison et qu’ils seront arrêtés s’ils le font, c’est fasciste.”

Il s’est insurgé contre le fait que le confinement causera un “grand préjudice” à de nombreuses entreprises, et que toutes les entreprises ne pourront pas faire face à une fermeture prolongée aussi bien que Tesla.

Le coup de colère du patron de Tesla n’est pas egoïste. En effet, malgré le confinement qui assassine les restaurants, les usines et les agences voyages, Tesla a fait état de 5,99 milliards de dollars de bénéfices.

Son coup de gueule s’inscrit dans la continuité de la polémique déclenchée par ses tweets du mercredi matin. “Libérez l’Amérique maintenant”, a-t-il tweeté à ses plus de 33 millions de fans sur Twitter.

Il a aussi retweeté un article du Wall Street Journal qui affirme que l’arrêt d’activité n’a pas permis de sauver beaucoup de vies.

Source: NYP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici