Ils nous ruinent! Un philosophe détruit le confinement pervers de Macron

Emmanuel Macron / Photo: DR
Emmanuel Macron / Photo: DR

Le confinement universel, intégral et hyper-autoritaire est une invention de Xi Jinping. Beaucoup de pays l’ont copié-collé sans rien y changer, comme la France. On commence à en voir une des conséquences les plus catastrophiques en Occident: l’effondrement économique, qui risque de mener notre civilisation à la ruine. Robert Redeker, philosophe français, s’élève contre ce délire consistant à plonger des peuples entiers dans la misère, prétendument au nom de leur santé.

Un article magistral, paru dans Marianne cette semaine. Morceaux choisis.

“L’aspect le plus frappant du moment historique que nous traversons tient dans le sacrifice de l’économie”, affirme Redeker. “Extrémisme sanitariste, la politique du confinement généralisé — outre qu’elle place 68 millions de Français dans une sorte de garde à vue à domicile, accompagnée d’une assignation à résidence, infantilisés sous une sorte de loi des suspects, et tenus pour des délinquants potentiels — est appelée à engendrer des conséquences économiques dramatiques.”

Le philosophie décrit ce que le confinement engendre : “Une violente récession résulte de ce confinement : les faillites d’entreprises, le chômage de masse, la paupérisation, menacent de se développer, sans que l’on puisse en cerner à l’avance les conséquences politiques. Il n’est pas impossible qu’en réponse à cette dépression économique, causée par le gel volontaire des activités économiques, des émeutes de désespoir, répliques de celles que connut la France au moment de la révolte des Gilets jaunes, enflamment l’Europe l’hiver prochain.” Bref, une catastrophe potentiellement bien plus terrible que quelques centaines de morts de plus.

Redeker affirme que nos dirigeants sont fous à lier. “Le confinement est la mise de toute l’économie planétaire sur la touche “stand-by””, lance-t-il. “Comme réponse au Covid-19, cette épidémie mondiale, ce confinement planétaire est d’un point de vue économique, irrationnel. Il marque le triomphe de la déraison économique.” C’est tellement vrai!

On détruit l’économie comme on sacrifie un ennemi juré, dit-il. “Il faut comprendre ce coma artificiel de l’économie causé par le confinement comme une destruction sacrificielle. Ce n’est pas pour attirer la pluie que nous acceptons ce sacrifice, mais pour ne pas voir la mort et conjurer toutes les questions qu’elle nous pose.”

Et il conclut: “Quand le tragique nous rappelle à son souvenir, nous place sous les yeux la réalité de la condition humaine, le sacrifice archaïque, de type religieux, revient avec lui.” Mais quelle religion? La religion de la destruction de l’économie: le socialisme.

Source: Marianne

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici