Covid-19: le ton monte à toute vitesse entre la France et la Chine

Photo / Wikimedia Commons
Photo / Wikimedia Commons

Le Ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian, a convoqué l’Ambassadeur de Chine à Paris pour lui remonter les bretelles. En effet, le 12 avril, l’ambassadeur chinois avait accusé les Ehpad d’avoir “abandonné leurs postes du jour au lendemain, laissant mourir leurs pensionnaires de faim et de maladie“.

Un insupportable mensonge, déshonorant de manière totalement injuste les pauvres soignants français qui se battent contre la pandémie avec des moyens misérables, dans des conditions déplorables, et au risque de leurs vies.

Le Ministre a répliqué ce matin en accusant l’ambassadeur de “calomnies”. Il a précisé: “Je ne peux pas accepter que le personnel de nos Ehpad se trouve calomnié par qui que ce soit, y compris par l’ambassade de Chine. Je l’ai fait savoir.”

Partout dans le monde, les États libres se rebellent contre le tsunami de désinformation chinois, émis par le Parti Communiste pour faire passer Xi Jinping pour un génie et un héros de la lutte contre le coronavirus, alors que son pays est à l’origine de la pandémie, et n’a rien fait pour l’arrêter à temps.

Entre l’article calomnieux de l’ambassadeur chinois et la réaction officielle du Quai d’Orsay, dix jours se sont écoulés. Il est temps que la France apprenne à réagit plus vite, quand elle est ouvertement agressée par une superpuissance aussi arrogante et cynique que le totalitarisme communiste de Xi Jinping.

Source: Le Figaro

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici