VIDEO. Le confinement tue le trafic de drogue: les cités font tout péter en représailles

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Si le confinement peut être difficile à supporter pour certains, pour les dealers, c’est surtout la fin de leur juteux trafic de drogue, ce qui les motive à tout faire péter. Dans la nuit de vendredi à samedi, à Grigny dans l’Essonne, les racailles armés d’explosifs ont piégé puis attaqué les pompiers et les policiers.

La déléguée nationale du syndicat de policiers Unité SGP Police FO, Linda Kebab a relayé sur Twitter une vidéo des attaques, avec un message qui évoque “le rejet du confinement pour maintenir le trafic de stups”, et qui rappelle que ce sont les caïds qui imposent leur loi par la force dans ces territoires perdus de la République.

Une situation conforme à la description du témoignage de ce policier de région parisienne qui avait confié se craintes à FL24.

D’autres vidéos d’internautes se réjouissant des attaques de mortiers sur la police et les pompiers ont été partagés sur Twitter et témoignent du climat anti-français très présent chez de nombreux soutiens de la racaille.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici