Pénurie de masques en France? En Pologne ils sont disponibles dans des distributeurs de rue

Un distributeur de masques et gels Photo: Facebook
Un distributeur de masques et gels Photo: Facebook

Tandis qu’en France la Macronie se tâte et confisque les masques de protection à tout va, en Pologne le marché a répondu à la demande. Le premier distributeur automatique de masques a été installé au terminus du tramway à Bronowice, en banlieue éloignée de Cracovie. Plusieurs autres sont déjà fonctionnels dans de différents quartiers de Varsovie.

Le distributeur (“maskomat”, machine à masques) propose des masques médicaux, des gants, des gels désinfectants et de l’eau. Situé juste à coté d’une machine à café, il est géré par une société privée Vendmen, et est disponible 24 heures sur 24, sans besoin de personnel, dans l’esprit de protection de la population.

Le distributeur propose des masques médicaux emballés individuellement pour 8,80 PLN (2 euros), des gants jetables pour 2,50 PLN (0,55 euros) ou des gels antibactériens en sachets, 3 pour 4,50 PLN (1 euro). L’esprit sanitaire oblige, le paiement ne se fait que par carte bleue.

En Pologne, une obligation de porter un masque sur la voie publique rentre en vigueur à partir du 16 avril. Tous ceux qui quittent la maison devront avoir la bouche et le nez couverts d’un masque ou d’un foulard.

Un bon créneau pour cet entrepreneur qui répond à une nécessité et un besoin des consommateurs en protégeant la population.

UWAGA ! ZMIANA LOKALIZACJI AUTOMATUAUTOMAT NA CZAS EPIDEMIIPrzy ulicy Mozarta 1 przy wejściu do biura Spółdzielni …

Opublikowany przez Spółdzielnia Mieszkaniowa "Służew nad Dolinką" Środa, 8 kwietnia 2020

Source: Facebook/mamstartup

2 Commentaires

    • L’idée selon laquelle le privé est moins cher que l’administration est un mythe, à l’échelle d’une société le privé coûte nettement plus cher, surtout quand il se met à pressurer ses employés et à remplir les cabinets médicaux avec des maladies psychosomatiques, burnouts et dépressions qui mènent les gens à des années de thérapies et de médications.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici