Trop de mensonges et trop de cadavres: Macron a peur de finir en taule

Emmanuel Macron Photo: Wikimedia Commons
Emmanuel Macron Photo: Wikimedia Commons
De plus en plus de Français le disent sur les réseaux sociaux, et on trouve même de nombreux juristes pour aiguiser leurs couteaux: quand la crise du coronavirus sera passée, il faudra traduire en justice certains acteurs, les plus coupables, de l’exécutif.
Des noms? Buzyn, Véran, Lévy (le directeur du Conseil scientifique élyséen, ennemi juré du Professeur Didier Raoult), et pourquoi pas Philippe et Macron eux-mêmes?
La perspective d’un grand procès du coronavirus, prenant pour cible l’incroyable incompétence des leaders de la Macronie et leur hypocrisie éhontée, fait très peur au Président de la République et à ses proches. Marianne annonce la couleur: “Revirements, hésitations, non-dits: l’actuelle paralysie de l’exécutif reflète sa crainte des conséquences juridiques et politiques de sa calamiteuse gestion de la crise.”

Qu’il avance ou qu’il recule, à chaque pas, le pouvoir se prend encore plus les pieds dans le tapis de ses propres mensonges… “Comme l’aveu d’une terrible mystification. C’est donc à Jérôme Salomon, ancien conseiller pour les questions de sécurité sanitaire de la socialiste Marisol Touraine au ministère de la Santé, lorsque la France a renoncé à son stock stratégique de masques, que le gouvernement a laissé la tâche d’annoncer son grand virage. Après avoir clamé sur tous les toits que le port du masque n’était “pas utile en population générale”, le directeur général de la Santé a donc fini par se prononcer vendredi dernier en faveur des masques alternatifs “pour les professionnels ou individus qui ont des contacts occasionnels avec d’autres personnes”, c’est-à-dire à peu près tout le monde.”

Et Marianne enfonce le clou dans le cercueil de la Macronie: “Il y avait déjà bien longtemps qu’une bonne partie des Français se couvraient le visage lors de leurs sorties autorisées, bien conscients, à la longue, que la communication gouvernementale ne servait qu’à habiller la pénurie et, surtout, l’impuissance de l’exécutif à reconstituer rapidement les stocks évanouis sous le quinquennat précédent. “La vérité, c’est que s’ils disaient qu’il faut rendre les masques obligatoires pour tout le monde, ils passeraient pour des cons, donc ils ne le disent pas clairement”, soupire un ancien ministre de premier plan, désolé devant tant d’incurie.”

Ils ont menti par arrogance, par bêtise et par imprudence. Désormais, ils mentent par peur. Il ne reste plus au peuple, et aux médias les plus honnêtes, qu’à accentuer la pression pour obtenir un grand procès qui, seul, pourra rendre justice aux milliers d’innocents morts pour rien. Le sujet vous intéresse? Voici quatre articles de FL24 qui évoquent le combat souterrain entre la Macronie et les avocats les plus courageux de France. Une préfiguration des combats juridiques à venir…

Un grand procès du coronavirus? Faites entrer l’accusé Macron!

Badaboum! Le tweet impitoyable d’un grand avocat met Macron en slip

Macron haï par les manifs? Un avocat met une fessée à Badinter

Magistral! Un grand avocat tue le délire anti-frontières de Macron

6 Commentaires

  1. Il y a un temps pour chaque chose, Macron est certes responsable en tant que tel, mais les coupables sont avant tout ses ignorants conseillés qui ont fait passer leurs titres avant la connaissance. Ils sont couples d’avoir traité un virus infectant et méconnu comme un virus contagieux !!!

  2. il vole les personnes agés – les fait mourir du virus nous ment sur tout moi je dis soit il dégage et ont reprend ce qu’il nous a pris soit on le tue car d’un coté comme d’un autre il sera obliger de rendre des comptes à tous et en justice et je souhaite que les gj reprennent la ou ils en sont rester dsl de ma franchise mais pour moi il tue la france avec ce pt de virus il n’y a plus d’égalité fraternité liberté on a plus rien

  3. vous êtes mécontent certe mais je voudrais bien vous voir tous les donneurs de leçons devant un tel virus du jamais vu , nous nous en sortons bien malgré tous ceux qui bravaient le civisme de rester chez nous que l’on pouvait voir de nos fenêtres plusieurs fois par jours cordialement messiers les donneurs de leçons

    • C est la peur qui vous fait écrire, le dr Raoult a dit que c était une grippe, allez voir sur son site , au lieu d ecrire dans le vide car en fait, vous ne savez rien! Que ce que l on veut vous faire croire!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici