Les juifs ultra-orthodoxes ne respectant pas le confinement, Israël coupe toute une ville du reste du pays

Juifs orthodoxes Photo: twitter
Juifs orthodoxes Photo: twitter

Israël a mis en place des barrages routiers vendredi pour isoler une ville juive ultra-orthodoxe gravement touchée par le coronavirus dont les habitants n’obéissent à aucune injonction et ne respectent aucune discipline de confinement.

Les règlements d’urgence approuvés par le cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu tard jeudi ont déclaré Bnei Brak, près de Tel-Aviv, “zone interdite” en raison de son taux élevé d’infections. Cette nouvelle désignation permet aux autorités de restreindre davantage les déplacements du public.

Les unités de police, portant des masques et des gants, ont rapidement encerclé la ville tôt vendredi et bouclé les principales intersections afin d’appliquer les nouvelles règles.

Bnei Brak est bouclé depuis ce matin et la police empêchera tout mouvement à l’intérieur ou à l’extérieur de la ville“, a déclaré le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld. “Les gens ne sont autorisés à entrer ou à sortir que pour des raisons médicales ou de soutien médical“.

Le bureau de Netanyahu a déclaré plus tard que les militaires aideraient le conseil municipal à fournir des services aux citoyens, mais pas à faire respecter le confinement. L’armée a déclaré qu’elle fournirait de la nourriture, des médicaments et toute autre assistance nécessaire.

Israël a confirmé au moins 38 décès liés au coronavirus et plus de 7000 infections, mais les experts médicaux estiment que jusqu’à 38% des 200 000 habitants de Bnei Brak sont infectés.

La population de Bnei Brak, dont beaucoup préfèrent l’étude de la Bible et les grandes familles traditionnelles à un mode de vie plus mondain, vit souvent très proche les uns des autres dans des quartiers pauvres. Certains ont écouté les rabbins qui, par méfiance envers l’État, ont rejeté les mesures anti-virus.

Les personnes âgées étant particulièrement vulnérables à la maladie, l’armée prévoit d’évacuer 4500 personnes âgées de 80 ans et plus et de les placer en isolement dans des foyers réquisitionnés.

Source: Jerusalem Times

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici