Vladimir Poutine a rencontré un médecin infecté, il opte désormais pour le “télétravail”

Vladimir Poutine/DR
Vladimir Poutine/DR

“Le président préfère ces jours tout faire par télétravail” depuis sa résidence de Novo-Ogarevo, près de Moscou, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Une annonce qui intervient alors que Denis Protsenko, le médecin-chef de l’hôpital de Kommounarka, en banlieue de Moscou, devenu le principal établissement traitant les malades du Covid-19, a annoncé hier être contaminé par le virus chinois, mais ne pas avoir de symptômes inquiétants.

Le 24 mars, il avait accueilli dans son établissement Vladimir Poutine, lors d’une visite très médiatisée.

Cette information fait donc porter des soupçons sur une potentielle contamination. Si le Kremlin a officiellement rassuré que le dictateur russe de 67 ans, était en bonne santé, difficile de prendre pour argent comptant tout ce qui émane des autorités russes, connues pour leur mensonge permanent.

“Nous prenons toutes les mesures de précaution”, a souligné Dmitri Peskov. Début février, le Kremlin avait déjà indiqué prendre systématiquement la température de responsables et de journalistes participant à des évènements où le président russe était présent.

Interrogé si Vladimir Poutine continue de serrer la main en rencontrant ses interlocuteurs, son porte-parole a répondu: “Tout le monde observe maintenant la distanciation sociale”. La moitié de la population russe est placée depuis lundi en confinement pour empêcher la propagation du Covid-19.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici