À Toulouse, deux frères condamnés pour le lynchage de deux policiers municipaux

Image d'illustration/Pxhere
Image d'illustration/Pxhere

Deux frères de 29 et 22 ans ont été condamnés lundi par le tribunal correctionnel de Toulouse. L’aîné a écopé de deux ans ferme tandis que le plus jeune a été condamné à deux ans avec sursis. Il leur était reproché d’avoir, le 8 mars 2020, participé au lynchage de deux policiers municipaux en compagnie d’autres “jeunes”, toujours recherchés, en plein centre de la ville rose. Les deux agents s’étaient vu attribuer 5 et 3 jours d’ITT.

Deux “jeunes”, âgés de 22 et 29 ans et appartenant à la même fratrie, étaient jugés lundi 30 mars par le tribunal correctionnel de Toulouse pour des faits de graves violences commises sur deux policiers municipaux dans la nuit du 7 au 8 mars dernier.

Cette nuit-là, vers 3h45, les prévenus, fortement alcoolisés, avaient agressé un homme sur la place Saint-Pierre dans le centre de la ville rose en compagnie d’autres “jeunes” et avaient frappé la victime jusqu’à terre.

Alors que deux policiers municipaux intervenaient pour porter secours à l’homme agressé, le groupe d’assaillants les avait pris à partie et les avait roués de coups de pied et de poing même une fois au sol.

Ce sont des clients et des agents de sécurité d’établissement de nuits, nombreux dans le quartier, qui avaient mis les agresseurs en fuite. Les deux frères avaient été interpellés quelques rues plus loin par un équipage de la police nationale tandis que les autres “jeunes” prenaient la fuite.

Les victimes avaient été hospitalisées et un des policiers était inconscient lors de son transfert. Les deux agents s’étaient vu attribuer 5 et 3 jours d’ITT par les services médico-judiciaires pour l’ensemble de leurs blessures.

Les deux frères avaient été placés en garde à vue puis déférés au parquet qui les avait mis en examen et placé l’aîné, déjà bien connu de la justice, en détention provisoire tandis que le plus jeune restait libre, sous contrôle judiciaire.

Les deux hommes ont comparu lundi dernier devant le tribunal correctionnel de Toulouse pour ces faits de violences aggravées. Les magistrats disposaient de toutes les images de l’agression qui avait été filmée par les caméras de vidéosurveillance du quartier.

L’aîné des deux frères a été condamné à deux ans de prison ferme tandis que son cadet a écopé d’une peine de deux ans de prison avec sursis. On ne sait pas si les deux “jeunes” comptent faire appel. Les autres agresseurs sont toujours recherchés par la justice.

Source: 20 Minutes/ La Dépêche du Midi

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici