Braquage, enlèvement, séquestration, extorsion, même pendant le confinement! Les mineurs clandestins se déchaînent à Montpellier

Image d'illustration/Pixabay
Image d'illustration/Pixabay

Ces derniers jours, les policiers de Montpellier ont eu beaucoup de travail, en plus de faire respecter les mesures de confinement, avec les clandestins “mineurs non accompagnés” qui sont en train de mettre la ville en coupe réglée depuis plusieurs mois. Un étudiant avait été enlevé et séquestré sous la menace d’une arme par une de ces “chances pour la France”, jeudi dernier. Tandis qu’un couple se faisait dépouiller chez lui dimanche soir, là encore sous la menace d’une arme blanche.

Depuis de longs mois, les policiers de Montpellier, dans l’Hérault, vivent un véritable enfer avec les clandestins dits “mineurs non accompagnés”, et le confinement de la population pour cause de virus chinois ne semble pas ralentir leurs activités criminelles.

En effet, samedi dernier, une patrouille de police de la sécurité publique est avisée du comportement suspects de deux étrangers à bord d’une rame de tramway. Interpellés, les deux “jeunes” se trouvent en possession d’un ordinateur qui s’avérera volé.

Placés en garde à vue, les deux immigrés se révèlent impliqués dans le vol de ce pc portable à Narbonne (Aude) le 24 mars dernier. Pendant leur garde à vue, un des deux voleurs est reconnu par un enquêteur comme recherché dans une autre affaire, bien plus grave.

En effet, l’homme est suspecté d’avoir enlevé et séquestré un jeune étudiant le 19 mars puis de lui avoir extorqué sa carte bancaire et son code avant d’être filmé en train de retirer du cash à un distributeur automatique.

On ne sait pas quelles suites judiciaires compte donner le parquet de Montpellier à cette affaire, mais il est à noter que durant ses auditions le suspect a donné une fausse identité aux policiers qui ont quand même réussi à l’identifier et à le relier à d’autres affaires.

Mais le weekend devait finir en beauté pour les policiers puisque, dans la nuit de dimanche à lundi, un couple résidant près de l’hôpital Saint-Éloi-Gui-de-Chauliac a eu la frayeur de voir débarquer un individu armé d’un couteau qui les a menacés et délestés de leur carte bancaire, de leur argent et de leurs bijoux.

Le suspect a été arrêté 30 minutes plus tard par une équipe cynophile du commissariat central. Il était en possession de la carte bleue du couple. Là encore, il s’agit d’un immigré clandestin se déclarant mineur. Il a été placé en garde à vue.

Source: Métropolitain

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici