Les Simpsons ont-ils prévu le couvre-feu instauré à cause de la pandémie?

Les prophéties des “Simpsons” sont documentées depuis longtemps par les fans de la série. Le dessin animé, qui en est maintenant à sa 31e année, a prédit de nombreux événements, notamment la présidence de Donald Trump, la crise économique de la Grèce et le fait que l’équipe olympique de curling américaine, pas très forte, a battu les Suédois.

Il semblerait qu’ils aient également vu une pandémie se produire il y a deux décennies. Dans un épisode diffusé en 1999, le présentateur Kent Brockman est représenté en train de faire les gros titres de la journée depuis son domicile, dans le respect des nouvelles lois sur le couvre-feu à Springfield, qui s’adressent spécifiquement aux personnes âgées.

Dans le monde réel, de nombreux pays et États américains ont ordonné le confinement, obligeant les citoyens à rester chez eux pour une période d’isolement indéfinie afin de réduire le nombre toujours croissant de victimes du coronavirus.

C’est Kent Brockman… en direct de chez moi“, dit-il, “conformément au nouveau couvre-feu pour les moins de 70 ans“. C’est une situation à laquelle de nombreux journalistes du monde entier peuvent désormais s’identifier.

Mais les spécialistes de la série savent que l’intrigue de l’épisode dépeignait une crise d’un tout autre genre.

Dans cet épisode, diffusé pour la première fois en janvier 1999, Homer et ses amis Lenny, Barney et Carl vandalisent en état d’ébriété l’école primaire de Springfield. Partant du principe que les enfants sont responsables, le chef de la police Wiggum impose un couvre-feu nocturne à toute personne de moins de 70 ans.

En parlant des prédictions des “Simpsons” en général, Oakley a déclaré : “C’est surtout une coïncidence car les épisodes sont si vieux que l’histoire se répète”.

Source: NY Post

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici