Verbalisé pour non respect du confinement, un “jeune” armé s’introduit dans un commissariat pour se venger!

Image d'illustration/Wikimedia Commons
Image d'illustration/Wikimedia Commons

Mardi 24 mars, les policiers de Carmaux dans le Tarn ont intercepté un “jeune” de 24 ans, armé, qui venait de s’introduire dans les emprises du commissariat avant l’ouverture. L’homme était porteur d’un poignard et d’un scalpel et voulait apparemment se venger d’avoir été verbalisé la veille pour non respect du confinement! Décrit comme instable psychologiquement, il a été interné.

Il était tôt mardi dernier, quand des policiers de Carmaux se sont aperçus qu’un individu viennait de sauter le portail et se trouvait dans la cour du commissariat encore fermé au public à cette heure matinale.

Des fonctionnaire se  sont portés immédiatement à sa rencontre. Bien qu’agité, l’individu, un “jeune” de 24 ans a finalement été interpellé. Sur lui, les policiers ont fait la découverte de deux armes blanches: un poignard et un scalpel qu’il dissimulait.

D’abord placé en garde à vue, le jeune a été entendu par un officier de police judiciaire. Apparemment il n’aurait pas supporter d’être verbalisé la veille pour non respect du confinement et se serait introduit dans le commissariat pour se venger!

Le “jeune”, comme c’est toujours le cas en cas d’attaque des forces de l’ordre au couteau, a été décrit comme “instable psychologiquement” par le Parquet d’Albi et a fait l’objet d’une mesure d’hospitalisation d’office dans un établissement psychiatrique. Il échappera donc vraisemblablement à toute poursuite.

Source: Actu Toulouse

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici