La Honte! La CGT poignarde les Français dans le dos et dépose un préavis de grève en pleine pandémie

Photo/Internet/DR
Photo/Internet/DR

Alors que la France est frappée par l’épidémie du virus chinois, que son économie est foudroyée par la quarantaine, et qu’on a plus que jamais besoin de se soutenir les uns les autres, la fédération CGT des services publics vient de déposer un préavis de grève couvrant la période tout le mois d’avril, dès le 1er.

On aurait préféré avoir affaire à un poisson d’avril en avance, mais il n’en n’est rien. La fédération CGT qui représentent seulement 85 000 adhérents, préfère aggraver la situation déjà dramatique des Français en plongeant le pays déjà malade dans une grève.

Pour justifier cette trahison, le syndicat prétexte lutter contre des “attaques au statut et au droit du travail” que contiendrait la loi d’urgence sanitaire.

Joint par Le Parisien, le secrétaire général de la confédération CGT Philippe Martinez, soutient cette félonie “qui, sans être généralisé, vise les secteurs où les protections ne sont pas assurées” comme “cela se fait déjà dans d’autres secteurs comme la métallurgie et l’industrie”.

Alors que le syndicat subventionné parle constamment de “solidarité”, force est de constater qu’il est le premier à la faire voler en éclat. Comme en amour, c’est ceux qui parlent le plus, qui en font le moins. Et tout ça pour du gagne-petit misérable, d’égoïsme syndical au détriment de tous, surtout des plus faibles, et en pleine crise sanitaire.

Avec le virus Covid-19 qui a déjà fait de nombreuses victimes, combiné à la virulence du virus marxiste, la France n’est pas encore arrivée au bout de ses peines.

Source: Le Parisien

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici