L’association humanitaire Oxfam attrapée à vendre en ligne Les Protocoles des Sages de Sion

Oxfam
Oxfam

L’association humanitaire Oxfam n’a vraiment pas de chance. Après le scandale d’abus sexuels, de harcèlement et d’intimidation, voici qu’elle se met à distribuer dans sa boutique en ligne des pamphlets antisémites.

Les Protocoles des Sages de Sion, un texte décrivant un plan juif de domination mondiale, a été publié pour la première fois en Russie en 1903. Il est devenu un symbole de l’antisémitisme au XXe siècle.

Or, il s’avère que l’une des plus importantes ONG internationales de développement collecte des fonds en vendant des exemplaires des Protocoles des Sages de Sion. Les exemplaires en vente comprenaient une édition de 1936 pour 100 livres, ainsi qu’une édition de 2002 vendue pour 12,99 livres. Les produits sur la boutique en ligne d’Oxfam sont tarifés, photographiés et mis en ligne par des bénévoles.

L’ambassadeur israélien Mark Regev avait remarqué la vente par Oxfam de ce texte et avait interpellé l’association sur Twitter: “Pourquoi Oxfam vend-elle des textes antisémites?“.

L’organisation a immédiatement retiré le livre de sa boutique en ligne lorsqu’elle a eu connaissance de leur vente.

Le directeur général d’Oxfam GB, Danny Sriskandarajah, a tweeté vendredi: “C’était bien de parler à l’ambassadeur Mark Regev pour s’excuser en personne de la présence de livres antisémites sur notre boutique en ligne la semaine dernière.

Les livres ont été détruits. Cela n’aurait pas dû arriver“, a-t-il poursuivi. “Nous sommes désolés que cela se soit produit et pour l’offense causée.

L’une des plus importantes ONG internationales de développement, Oxfam, a été récemment éclaboussée par de nombreux scandales, notamment celui des abus sexuels auprès de la population victime de catastrophe naturelle, d’avoir engagé des prostituées, mais aussi d’une “culture d’entreprise” fondée sur le harcèlement moral et sur l’intimidation.

La branche française d’Oxfam est présidée par Cécile Duflot, ancienne ministre écolo.

Source: Jerusalem Post

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici