Ce terroriste algérien inexpulsable souhaitait profiter du virus chinois pour améliorer sa condamnation

Le djihadiste algérien Kamel Daoudi qui veut nous faire pleurnicher sur son sort/DR
Le djihadiste algérien Kamel Daoudi qui veut nous faire pleurnicher sur son sort/DR

Kamel Daoudi, un Algérien de 45 ans, condamné pour terrorisme et assigné à résidence depuis douze ans, a sauté sur l’occasion des mesures de confinement pour exiger de ne plus avoir à pointer matin et soir au commissariat. Son recours judiciaire a été rejeté comme l’annonce ce mardi son avocat.

En 2005, Kamel Daoudi avait été condamné en appel à six ans de prison et à une interdiction définitive du territoire pour “association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste”, et déchu de sa nationalité française.

Il était membre d’un groupe islamiste affilié à Al-Qaïda, soupçonné d’avoir préparé un attentat contre l’ambassade des États-Unis à Paris.

Interdit de territoire, la justice française refuse de l’expulser en Algérie car il y risquerait la torture. Le djihadiste reste donc assigné à résidences successives depuis 2008, une assignation “à perpétuité” que le terroriste dénonce. Il serait ainsi, selon ses soutiens, le plus ancien assigné à résidence de France.

Sur son compte Twitter, Kamel Daoudi, 45 ans, a annoncé un nouveau rejet par la cour d’appel de Paris de sa demande de relèvement de son interdiction définitive du territoire.Une information confirmée par son avocat, Emmanuel Daoud.

Toujours sous l’interdiction définitive du territoire, le terroriste doit donc pointer deux fois par jour au commissariat d’Aurillac (Cantal). Il doit également respecter un couvre-feu entre 21h et 7h du matin.

Son avocat a annoncé se pourvoir en cassation contre une décision “injuste, incompréhensible”. En effet, il y a bien quelque chose d’injuste et d’incompréhensible, c’est que les Français, désormais assignés eux aussi à résidence, soient condamnés à garder sur leur territoire un dangereux djihadiste condamné par la justice. La double peine n’existe que pour les Français.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

  1. oui mais dans son pays il peut avec des relations préparé des attentats contre la FRANCE
    Ici il est surveillé ! purquoi est-il préssé de rentrer :il a des choses a faire ..
    Cette homme est dangereux , oui garder ca en France /c’est a double tranchant ,mais
    ici il est coincé ……………
    et des comme lui ,il y en a !!
    je trouve honteux qu’en FRANCE on accepte ces hommes en robes babouches et leur
    petits couvre cheveux
    Oui c’est leur religion, mais c’est pas la notre (ils veulent les avantages de notre pays mais nous impose leur religion :hier j’ai vue 1 femme toute en noir masque et
    gants /pour ca elle accepte de se mettre a l’européenne!!!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici