À Calais, blessé par balles en promenant son chien, un “jeune” refuse de porter plainte

Image d'illustration/Pixabay
Image d'illustration/Pixabay

Lundi 23 mars, vers 23h, un “jeune” de 25 ans qui promenait son chien dans les rues de Calais, a été la cible de deux tirs d’une arme de petit calibre dans les jambes. La victime, légèrement blessée, a été hospitalisée mais ses jours ne sont pas en danger. Le “jeune” n’a fourni aucune explication sur les circonstances de l’agression et aurait également refusé de porter plainte!

Avant-hier soir, vers 23h, un “jeune” âgé de 25 ans, qui promenait seul son chien entre les rues d’Oran et de Marrakech, à Calais, a été victime de deux tir d’arme à feu de petit calibre.

La victime a été atteinte à un mollet et à une cuisse par ce qui pourrait être des projectiles d’arme à air comprimé. Ce sont des policiers en patrouille qui ont rencontré le blessé qui boitait dans la rue et ont appelé les secours.

Les sapeurs-pompiers et le SMUR ont pris en charge le “jeune” qui a été conduit dans un centre hospitalier pour y recevoir des soins. Son état n’inspirait pas d’inquiétude et il a pu rapidement quitter l’hôpital.

Interrogé par les policiers, le “jeune” n’a fourni aucune explications sur les circonstances de son agression et a même refusé de porter plainte! Le parquet de Boulogne-sur-Mer a ouvert une enquête pour violences avec arme, confiée à la police judiciaire.

Ce “jeune” aurait-il quelques choses à cacher et le motif de sa sortie nocturne en plein confinement pourrait-il être lié à une autre raison que les besoins de son animal? Les policiers de la sûreté urbaine de Calais le découvriront peut-être.

Source: La Voix du Nord/ France 3 Hauts-de-France/ Actu Pas-de-Calais

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici