Dans l’impasse avec les autorités afghanes, les États-Unis menacent de retirer une aide à l’Afghanistan

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo/Twitter
Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo/Twitter

Ce lundi, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a échoué à convaincre les dirigeants afghans de former un gouvernement d’union et a annoncé en représailles la réduction d’un milliard de dollars de l’aide à l’Afghanistan.

“Nous sommes prêts à couper un milliard supplémentaire en 2021”, a-t-il menacé après une visite de huit heures à Kaboul. “Les États-Unis sont déçus par eux et par ce que leur attitude signifie pour l’Afghanistan et nos intérêts partagés”, a déploré le secrétaire d’État.

Il s’est ensuite envolé pour Doha, au Qatar, où il doit s’entretenir pour la première fois avec des dirigeants des talibans, trois semaines après la signature d’un accord historique déjà menacé.

Mike Pompeo “va rencontrer des responsables des talibans, dont le mollah Baradar, leur négociateur en chef, pour les exhorter à continuer à respecter l’accord signé le mois dernier”, a précisé sa porte-parole.

Les États-Unis s’étaient engagés dans l’accord de paix signé avec les talibans à la fin du mois de février dernier, à des négociations entre les insurgés et les autorités de Kaboul. Mais, face au refus du gouvernement, le fragile accord de paix risque bien de voler en éclats.

Washington espère surtout que l’accord tiendra suffisamment pour permettre le retrait complet des troupes américaines présentes en Afghanistan depuis 2001, à la suite des attentats du 11-septembre.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici