Covid-19: un prêtre italien se sacrifie pour sauver un jeune malade

Photo / Twitter
Photo / Twitter

Une nouvelle qui fera naître l’émotion dans les cœurs des chrétiens: un prêtre catholique est mort du coronavirus, après avoir refusé un respirateur pour qu’un patient plus jeune en bénéficie à sa place.

Don Guiseppe Berardelli, 72 ans, prêtre de Casnigo, 5 000 habitants, dans la province de Bergame, vivait dans la maison de repos de Saint-Joseph.

Gravement atteint du Coronavirus, il a été transféré à l’hôpital de Lovere, où il a décidé de renoncer à un appareil respiratoire que lui proposaient ses paroissiens, pour qu’un autre malade, qu’il ne connaissait même pas, puisse en profiter.

Berardelli était une figure bien-aimée dans la région: il était connu pour aider les pauvres, ainsi que pour son goût pour la moto. Il a été loué sur les réseaux sociaux, après que la nouvelle de son sacrifice a commencé à circuler.

“C’est un martyr de la Charité, un saint comme Saint Maximilien Kolbe, qui, à Auschwitz, s’est porté volontaire pour remplacer un condamné et a été tué”, a tweeté le prêtre jésuite James Martin. “Don Giuseppe Berardelli, patron de ceux qui souffrent de coronavirus et de tous ceux qui s’en occupent, priez pour nous !”

En Italie, au moins trente prêtres sont morts du coronavirus, dont dix-neuf pour la seule province de Bergame.

Source: NewsweekTwitter, l’Étudiant Libre

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici