Attrapé avec 700 000 cigarettes de contrebande, cet Ukrainien doit payer 350 000 euros d’amende

Justice. Image d'illustration/Pixabay
Justice. Image d'illustration Photo: Pixabay

Lundi 16 mars, un ressortissant ukrainien de 59 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Thionville, en Moselle, à une amende de 350 000 euros pour contrebande de cigarettes. L’homme avait en effet été contrôlé par la police, le samedi 14 mars, en possession de 700 000 cigarettes qu’il transportait dans sa camionnette et dont il ne pouvait justifier la provenance. L’homme a en outre été condamné à une légère peine de prison avec sursis. 

Les faits remontent au samedi 14 mars. Ce jour-là, des policiers en patrouille remarquent un utilitaire Renault Master avec une conduite inappropriée quitter l’autoroute A31 en prenant le bretelle de sortie en direction de Thionville.

Les fonctionnaires décident d’effectuer un contrôle. Le véhicule est intercepté. Son chauffeur, un Ukrainien de 59 ans, ne parle pas français et les policiers l’accompagnent jusqu’à un poste de police.

C’est là que les fonctionnaires vont faire une impressionnante découverte à l’arrière de la camionnette. En effet, 70 cartons de 50 cartouches de cigarettes, soit 700 000 unités, se trouvent entreposées dans le véhicule!

L’homme qui s’exprime un peu en anglais n’a évidemment aucun justificatif d’achat pour cette marchandise et prétend que l’utilitaire, dont la carte grise est pourtant à son nom, lui a été remis peu avant par un individu dont il ne connaît que le prénom.

L’homme est alors placé en garde à vue avant d’être déféré au parquet de Thionville. Celui-ci décidera, au vu des quantités saisies et du lieu de résidence à l’étranger de l’homme, de le faire juger dès lundi 16 mars en procédure de comparution immédiate.

L’homme sera finalement condamné, lors d’une séance à huis-clos pour cause de coronavirus, par le tribunal correctionnel de Thionville, à quatre mois de prison avec sursis mais surtout à 350 000 euros d’amende douanière, ce qui correspond à la valeur de la marchandise sur le marché légal.

Source: Le Républicain Lorrain/ Ouest France

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici