La gauche américaine aussi irresponsable que la Macronie: les primaires démocrates maintenues malgré l’épidémie

Joe Biden et Bernie Sanders Photo: Wikimedia Commons
Joe Biden et Bernie Sanders Photo: Wikimedia Commons

La gauche américaine en Arizona, en Floride et dans l’Illinois : les électeurs des primaires démocratiques vont braver la pandémie pour départager Joe Biden et Bernie Sanders dans la longue course à l’investiture démocrate.

Les bureaux de vote ont ouvert mardi matin malgré les craintes de propagation du coronavirus, dans un climat de peur croissante de voir le coronavirus se propager par les urnes et les bulletins de vote.

Quatre États américains devaient à l’origine participer à cette nouvelle étape de sélection du candidat désigné pour affronter le 3 novembre le Républicain Donald Trump: Arizona, Illinois, Floride et Ohio.

Mais, face à la progression rapide de la pandémie (au moins 4661 cas et 85 morts aux États-Unis), le gouverneur de l’Ohio a annoncé tard lundi le report de ces primaires présidentielles, refusant de forcer “les employés des bureaux de vote et les électeurs à se placer dans une situation inacceptable de danger“.

Dans trois autres États, l’organisation des primaires a connu quelques difficultés, surtout par manque de bénévoles, lesquels se sont absentés au dernier moment par crainte du coronavirus.

En Floride, le problème des bénévoles a été aggravé par le déplacement soudain de 112 bureaux de vote, en raison de leur localisation prévue dans des centres de soins pour personnes âgées et d’autres endroits à haut risque.

Dans un autre registre, une élection partielle prévue pour pourvoir le siège vacant du député décédé Elijah Cumming, est maintenue pour le mois d’avril, mais le scrutin se tiendra uniquement par correspondance.

Nous ne voulions pas que le peuple soit privé de représentation pendant si longtemps“, ont déclaré les autorités.

Source: AFP/NY Post

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici