Après la branlée du premier tour, Agnès Buzyn profite de l’épidémie pour arrêter sa campagne à Paris

Photo: Wikipedia
Photo: Wikipedia

La candidate macroniste pressentie pour enlèver la mairie de Paris aux socialistes, Agnès Buzyn, a annoncé sa décision d’arrêter sa campagne municipale. Elle évoque le contexte de l’épidémie du coronavirus, mais son score minable (17%) n’est sûrement pas pour rien.

Agnès Buzyn, entrée en campagne il y a un mois pour remplacer au pied levé Benjamin Griveaux, démissionnaire, n’a pas remporté un franc soutien des Parisiens. Arrivée en troisième position avec 17% environ des suffrages, elle est devancée par Rachida Dati (22%) la maire sortante candidate à sa succession Anne Hidalgo (29%).

Alors que de plus en plus de voix s’élèvent pour demander le report du second tour des municipales prévu dimanche, en raison de la pandémie de coronavirus, Agnès Buzyn appelle tous les colistiers et militants du parti macroniste à “rester chez eux”.

Il faut cependant nuancer l’annonce. “Elle arrête sa campagne, ça ne veut pas dire qu’elle retire sa candidature“, affirme son directeur de campagne, Paul Midy.

Plus tôt, dans une lettre à ses colistiers et soutiens, l’ex-ministre de la Santé annonçait: “compte tenu de l’aggravation rapide de la situation sanitaire et de la situation dans les hôpitaux, j’arrête la campagne du deuxième tour“.

Je demande à toutes mes équipes, les têtes de liste, les colistiers, les équipes de campagne, d’arrêter les actions de campagne et de suivre les recommandations du gouvernement et donc de rester chez eux“, écrit Mme Buzyn.

La seule priorité des Parisiennes et des Parisiens doit être la lutte contre l’épidémie de coronavirus et la préservation de la santé de nos concitoyens“, ajoute dans sa lettre la candidate.

Source: AFP/Le Parisien

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici