Benyamin Netanyahou ne sera pas jugé mardi, pourquoi son procès est-il repoussé?

Benyamin Netanyahu, le Premier minitre israélien/DR
Benyamin Netanyahu, le Premier minitre israélien/DR

La pandémie de Coronavirus, sévit aussi en Israel. Devant les risques de contamination au virus mortel, le procès pour corruption du premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, qui devait s’ouvrir mardi, a été reporté de deux mois.

Alors que Benyamin Netanyahou et son rival Benny Gantz négocient pour former un gouvernement, à la suite des élections du 2 mars, les deux hommes se sont accusés dimanche d’entraver la formation d’un cabinet d’urgence destiné à gérer la pandémie dans le pays où 200 personnes contaminées ont été recensés jusque à maintenant.

Pour tenter d’arrêter la propagation du virus, les rassemblements de plus de 10 personnes sont désormais interdits et tous les lieux de loisirs fermés, alors que des dizaines de milliers de personnes sont confinées chez elles.

Les activités des tribunaux sont elles limitées aux cas urgents. “Au vu de la propagation du coronavirus et selon les instructions limitant le travail des tribunaux (…), nous avons décidé de reporter au 24 mai 2020 la première audience” du procès du premier ministre israélien, a annoncé le tribunal de Jérusalem.

Premier chef de gouvernement de l’histoire d’Israël à être mis en examen en cours de mandat, Netanyahou est inculpé pour corruption, malversation et abus de confiance dans trois affaires. Il clame son innocence et se dit victime d’une “chasse aux sorcières”.

Confiant, il a notamment refusé l’immunité du Parlement: “J’ai informé le président du Parlement que je retirais ma demande d’immunité. Plus tard, j’anéantirai les allégations ridicules (…) formulées contre moi”. En Israël, le dirigeant n’a pas d’immunité, il doit la demander lors d’un vote de la Knesset.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici