Conversions de musulmans français au catholicisme: le choc!

Photo: Wikipedia
Photo: Wikipedia

Les grands médias refusent de parler de ce sujet, parce qu’il leur fait peur. Mais c’est pourtant une information primordiale pour l’avenir de notre pays: de plus en plus de musulmans se convertissent au catholicisme. Et l’Église catholique crée de plus en plus de programmes, d’associations et de structures pour les y aider.

Il est temps de prendre ce phénomène très au sérieux. Il est bien plus prometteur que la promesse vaine de la “laïcité à la française”, totalement inefficace face à l’islamisation de la France.

“Un profond silence vient de tomber sur la salle paroissiale de Notre-Dame-du-Chêne de Viroflay (Yvelines), qui accueille ce samedi 29 février une édition du forum “ Jésus le Messie ”. En ce début de matinée, Pierre Chevalier, son coordinateur, vient de prendre la parole pour donner clairement la couleur, quitte à provoquer la stupeur: “Il faut que soit bien clair dans votre esprit que l’islam est une religion qui est fausse. ” En face de lui, la centaine de participants acquiesce, timidement, peu habituée à entendre ce genre de paroles. “Car l’islam dit le contraire du christianisme, explique-t-il tout de suite après. Donc, le fait de savoir que des musulmans sont dans l’erreur nous donne une responsabilité. 

“Organisées depuis 2013, ces journées pour l’évangélisation des musulmans se veulent en fait “un laboratoire de recherche en mission ”. Le public, lui, est constitué d’une écrasante majorité de jeunes, auxquels est destinée cette nouvelle édition du forum.”

“Selon les organisateurs, ce sont eux qui sont le plus confrontés à la question de l’islam : “Contrairement à leurs parents, ces jeunes ont beaucoup de camarades musulmans sur les bancs de leurs écoles ou universités et sont donc plus exposés au discours islamique ”, analyse Pierre Chevalier. Au programme de la journée: des témoignages de convertis, ainsi que des conférences de formation au dialogue avec les musulmans.”

“Parmi ceux venus se former, Raphaël et Christy, deux jeunes de 20 ans chacun, originaires de Carrières-sous-Poissy, à une trentaine de kilomètres de là. Venus avec un groupe d’amis, ils s’amusent bruyamment lors des pauses, mais redeviennent sérieux à l’instant même où on leur parle d’évangélisation. “L’islam est présent au quotidien chez nous ”, explique le premier. Avant d’énumérer : “Notre commune s’islamise: des mosquées se construisent, un de nos amis est salafiste…” Un jour, un ami musulman de Raphaël lui soumet une série d’objections à la foi chrétienne à laquelle il ne sait pas répondre. C’est la raison de sa présence aujourd’hui.”

“”Il faut cette formation, car beaucoup de chrétiens sont tombés dans le relativisme ”, plaide Éric, ancien musulman devenu chrétien à l’armée, après que son supérieur lui a proposé d’aller à la messe. Comme tous les convertis présents ce jour-là, il fustige le “dialogue islamo-chrétien ” lorsque celui-ci n’est qu’un tiède babillage. “ Quand je discute avec un musulman, je ne suis pas là pour faire salon de thé ”, commence-t-il. “Il est insupportable d’entendre dire par exemple “on a le même Dieu”. Moi, quand un musulman me dit ça, je lui demande s’il est capable de me dire “Jésus-Christ est le Sauveur, le Fils de Dieu”. Non ? Alors nous n’avons pas le même Dieu. ””

Il faut savoir féliciter et remercier l’église catholique de se mobiliser ainsi pour combattre l’islam pacifiquement, patiemment, mais bien plus énergiquement et plus profondément que les partis politiques.

Source: site de France Catholique, qui consacre son dernier numéro (en vente en kiosques) à cette problématique.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici