Stephen King rassure: le coronavirus c’est pas grave, dans un de ses bouquins c’était pire

Stephen King Photo: DR
Stephen King Photo: DR

N’ayez pas peur, dit l’expert en horreur Stephen King : La maladie fictive tirée de l’un de ses livres les plus emblématiques pourrait botter le cul des coronavirus.

Le romancier prolifique de 72 ans, a rassuré quelque 5,7 millions d’abonnés à son compte Twitter sur le fait que l’épidémie de coronavirus est bien pâle comparée à la pandémie décrite dans don livre Le Fléau, publié en 1978.

Non, le coronavirus n’est pas comme LE FLÉAU. Il n’est pas aussi grave. Il est éminemment possible d’y survivre. Restez calmes et prenez toutes les précautions raisonnables“, a tweeté l’écrivain.

Ses détracteurs n’ont pas tardé se se manifester. Les critiques ont fusé.

Seul un narcissique peut faire le lien avec lui-même“, a répondu un critique choqué par le lien que l’écrivain fait entre une véritable épidémie et une fiction romanesque.

Le Fléau (titre original: The Stand), le quatrième roman de Stephen King, a été publié à l’origine en 1978, puis a fait l’objet d’une nouvelle édition révisée en 1990. Dans ce livre, une pandémie de grippe créée en laboratoire militaire se répand à travers les États-Unis et détruit la plus grande partie de la population.

Le virus s’avère entièrement résistant à tous les anticorps et vaccins, la loi martiale ne parvient pas à le contenir et il finit par tuer la grande majorité de la vie humaine et animale. Les survivants vont alors se scinder en deux camps aux buts diamétralement opposés, reproduisant ainsi la lutte éternelle du Bien contre le Mal.

Contrairement au projet Blue, dans la vraie vie le taux de guérison des personnes qui contractent le coronavirus est assez élevé. Bien que la maladie ait temporairement fait chavirer la bourse, porté un coup dur à l’industrie aérienne et au tourisme, causé des quarantaines généralisées, elle pourrait atteindre son pic assez tôt.

Stephen King s’est récemment empetré dans un certain nombre de controverses en ligne, accusant d’abord les Oscars d’être “truqués en faveur des blancs“, puis quittant Facebook à cause de son “flot de fake news“, et plus récemment en critiquant l’éditeur de Woody Allen pour avoir laissé tomber les mémoires du réalisateur.

Une nouvelle série basée sur le roman de King doit sortir courant 2020 sur CBS All Access, avec une distribution comprenant Alexander Skarsgård, Whoopi Goldberg, James Marsden, Amber Heard, Greg Kinnear et Heather Graham.

Source: NY Post/Le Parisien

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici