Autrefois la Suisse du Moyen-Orient, le Liban va-t-il faire banqueroute? Autopsie de la catastrophe

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Ce samedi, lors d’une réunion au palais présidentiel, le chef de l’État, le Premier ministre, le chef du Parlement, le ministre des Finances et le gouverneur de la Banque centrale, ont décidé à l’unanimité que l’État ne rembourserait pas une dette arrivant à échéance lundi.

Le lundi 9 mars,  l’État libanais doit rembourser 1,2 milliard d’eurobonds: des bons du Trésor en dollars émis par l’État, dont une partie est détenue par les banques et la Banque centrale. Par sa décision, le gouvernement, va plonger le Liban dans le premier défaut de paiement de son histoire.

Autrefois appelé la Suisse du Moyen-Orient, le Liban croule aujourd’hui sous une dette d’environ 170% de son produit intérieur brut (PIB), selon l’agence internationale Standard and Poor’s (S&P).

Surendetté, l’État libanais n’a toutefois jamais failli à ses engagements mais la situation économique et financière s’est profondément dégradée ces dernières années, avec une croissance économique de plus en plus faible et un déficit public qui continue de se creuser. Cela ne vous rappelle rien? Si, la France suit exactement le même chemin funeste.

En plus, de tout cela, le Liban souffre d’une dévaluation de la monnaie nationale sur le marché parallèle. Depuis début 2019, les agences de notation ont à plusieurs reprises abaissé la note souveraine du pays, désormais à quelques crans de la note “D” correspondant à un défaut de paiement.

Ces derniers mois, les banques ont imposé des restrictions draconiennes sur les retraits et les transferts, notamment sur une monnaie courante: le dollar. Au Liban, le billet vert est utilisé au quotidien au même titre que la livre libanaise, mais cette dernière a perdu 40% de sa valeur depuis l’automne.

Une situation qui va empirer avec la banqueroute de lundi qui s’annonce, la monnaie qui va plonger, les marchés qui vont se fermer, etc. Les libanais vont se retrouver appauvris comme jamais, toutes ces vies de travail et d’efforts anéanties par l’État…

Et c’est le sort qui attend les Français s’ils laissent Macron et son gouvernement continuer de creuser leur tombe de la même façon.

Source: AFP

5 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici