La justice américaine n’a pas obéi à Kim Kardashian: un tueur de trois flics a été exécuté

Image d'illustration Photo: Twitter
Image d'illustration Photo: Twitter

Un homme condamné pour le meurtre de trois policiers en Alabama en 2004 a été exécuté jeudi soir. Le petit monde gauchiste s’excite comme d’habitude, toujours prompt à prendre la défense du condamné. Le petit monde people aussi: le gouverneur d’Alabama n’a pas plié à l’injonction de Kim Kardashian.

Le détenu Nathaniel Woods, 43 ans, a été déclaré mort jeudi à 21h01 à la suite d’une injection mortelle à la prison d’Etat d’Atmore, selon les autorités. Le détenu n’a pas voulu de prononcer son dernier mot, mais il a mis ses mains en signe de foi musulman.

Nathaniel Woods et son complice Kerry Spencer ont été reconnus coupables et condamnés à mort pour les meurtres des trois officiers dans une fusillade à Birmingham, la plus grande ville d’Alabama, en 2004. Les policiers sont morts alors qu’ils tentaient d’interpeller Woods, sous mandat d’arrêt pour violences domestiques, dans une planque de dealers.

Le condamné a bénéficié d’un sursis accordé par la Cour suprême des États-Unis pour examiner les appels de dernière minute, sans prouver son innocence. La gouverneur de l’Alabama, Kay Ivey, a rejeté une demande de grâce.

Ce n’est pas une décision que je prends à la légère, mais je crois fermement en l’État de droit et en la nécessité de rendre justice. Mes pensées et mes prières les plus sincères sont pour les familles des officiers Chisholm, Owen et Bennett“, a-t-elle déclaré après l’exécution.

Le lobby anti-peine de mort, dont le fils de Martin Luther King, a tenté de faire des pressions en utilisant toujours les mêmes subterfuges de chantage moral. En premier lieu, l’inévitable question raciale: “Tuer cet homme afro-américain, dont le cas semble avoir été fortement mal traité par les tribunaux, pourrait produire une injustice irréversible“, selon les termes du courrier de Martin Luther King III au gouverneur de l’État. En lair, faut-il exécuter que des Blancs?

Comme à l’accoutûmée, les abolitionnistes ont mobilisé la famille du condamné (“Il est en fait innocent“), les politiciens de gauche, mais aussi des people. “Nathaniel Woods doit être exécuté en Alabama ce soir pour des meurtres qu’il n’a pas commis. Joignez-vous à la vaste coalition – y compris les membres du jury et les parents des victimes – pour demander instamment de suspendre l’exécution“, avait tweeté la star de la téléréalité Kim Kardashian, en retweetant les soutiens à Woods entre deux selfies.

Cependant, la justice américaine n’a pas jugé nécessaire d’obéir aux injonctions d’une sarlette et d’un “fils de”.

Justice a été rendue ce soir“, a déclaré le procureur général de l’Alabama, Steve Marshall. “Nathaniel Woods, l’un des deux tueurs ayant participé à la journée la plus sanglante de l’histoire de la police de Birmingham, a eu ce qu’il méritait“.

Source: AP/New York Post/Alabama News

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici