En augmentant les taxes sur les clopes, que souhaite vraiment faire Macron?

Emmanuel Macron/DR
Emmanuel Macron/DR

Dès aujourd’hui, la matraque fiscale de Macron redouble de violence contre les fumeurs. Les prix du tabac, cigarettes et tabac à rouler augmentent à nouveau, atteignant des sommets jamais vu jusque-là en France. Certains paquets de clopes vont désormais coûter jusqu’à 10 €.

Il s’agit déjà de la deuxième augmentation depuis le début de l’année. La troisième est prévue pour novembre.

Cette nouvelle augmentation va faire ainsi passer le paquet des Marlboro rouges de 9,30€ à 10€. D’autres marques vont procéder à des augmentations de 50 centimes d’euros, comme les Gauloises bleues qui passeront de 9 à 9,50€. Enfin, plusieurs marques ont décidé de geler leurs tarifs, comme chez Winston, mais sont donc contraintes de réduire leur marge.

Pour le tabac à rouler, les augmentations moyennes seront d’un euro. Ainsi, le paquet de 30g à rouler de Marlboro va passer de 13 à 14€. Une flambée des prix hallucinante!

Officiellement, le gouvernement prétexte que la monstruosité de toutes ces taxes s’inscrit dans un plan de lutte qui consisterait à faire reculer la consommation de tabac en France. Et, biensûr, la seule solution est de frapper les fumeurs au porte-monnaie…

En vérité, les taxes ne sont pas là pour décourager les fumeurs de griller leur cigarette, mais bien de récolter un maximum d’argent sur le dos d’une population dépendante de la nicotine. Toutefois, il est fort probable que le prix prohibitif du tabac puisse conduire à une baisse de l’achat chez les buralistes, mais aussi probablement à une explosion de la contrebande.

Si les fumeurs devaient acheter moins de cigarettes, le premier qui en serait attristé serait Emmanuel Macron, car il espère bien que l’argent continuera de rentrer, la hausse des taxes ne devant pas conduire à moins de recettes !

Notons d’ailleurs une incohérence dans ce discours: pour lutter contre le tabac, il taxe le tabac, mais quand il taxe le travail, que fait-il si ce n’est lutter contre le travail?

Maintenant vous savez: quoi que vous fassiez, que vous travailliez, ou que vous fumiez, la seule chose que veut Macron de vous, c’est que vous continuiez à lui donner votre argent.

Source: Le Parisien

2 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici