Les Marlboro rouges à 10 euros! Le gouvernement fait encore les poches des fumeurs

Image d'illustration/Pixabay
Image d'illustration/Pixabay

Mauvaise nouvelle pour le quart de la population française que le gouvernement vient de frapper lourdement au portefeuille. Les prix du tabac grimpent, le paquet de Marlboro passant la barre symbolique des 10 euros.

Le prix du paquet de Marlboro, la marque de cigarettes la plus vendue en France, atteindra la barre symbolique des 10 euros le 1er mars. En cause, la hausse des taxes qui représentent plus de 80% du prix et qui augmentent encore.

L’objectif avancé par le gouvernement est de faire reculer les ventes et réduire le tabagisme dans l’Hexagone, mais il est de notoriété commune que le véritable but recherché est de remplir les caisses, y compris en abusant honteusement de la dépendence de certains fumeurs.

Un arrêté ministériel daté du 31 janvier fixe les nouveaux prix, en hausse en raison de l’application du premier relèvement de taxes de 50 centimes, programmé cette année. Le second étant prévu pour le 1er novembre.

Le groupe Philip Morris, dont la part de marché est de 40% en France (26% avec sa marque phare Marlboro), vendra désormais le paquet de Marlboro Red à 10 euros, contre 9,30 euros.

Une autre de ses références les plus vendues augmente de 60 centimes: les Winston passent à 9,60 euros. Le leader du marché a donc répercuté la hausse de 50 centimes, et augmenté par la même occasion, sa marge de 10 à 20 centimes par paquet.

Chez Japan Tobacco International, le prix des Camel sans filtre passe à 9,80 euros contre 9,10 euros, soit une hausse de 70 centimes.

Les Gauloises brunes de Seita, qui coûtaient déjà 10 euros, passent à 10,60 euros, et les Gitanes brunes à 11 euros, contre 10,50 euros auparavant.

Dans un paquet de cigarettes normal, vendu dans un bar-tabac, 80% du prix vont dans la poche de l’État, 12% dans celle du fabriquant, et 8% dans celle du buraliste. Ce qui fait que, sans les taxes, un paquet à 10 euros coûte en réalité… 2 euros!

Cette hausse donner un coup de pouce aux traficants, dont l’Etat n’arrive pas à venir à bout. Une nouvelle amende de 135 euros a été instaurée pour… les acheteurs!

Source: AFP/Tabac et Liberté

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici