Tous aux abris! La menace Valls est de retour

Photo/Flickr
Photo/Flickr

Manu Valls? Tout le monde était très content qu’il soit parti. Personne ne le regrettait. On l’avait totalement oublié. Mais les politiques sont comme les zombies: tant qu’ils ont encore des bras et des jambes, ils continuent à vous pourrir la vie. Manu le Faux Dur est donc de retour. Et on a déjà envie qu’il s’en aille.

Il a quitté la France en claquant la porte, ils s’est pris une fessée aux municipales de Barcelone, et voilà qu’il revient avec une bouquet de roses pour le peuple français. Florilège de ses récentes déclarations.

“Je n’ai jamais abandonné ou oublié ce pays qui m’a tant donné. Et au-delà de mon amour pour la France, ma seule patrie, je veux dire simplement que si mon retour en politique n’est pas à l’ordre du jour, je ne manquerai jamais d’être utile aux Français.”

Utile? On ne se souvient pas qu’il l’ait été autrefois, ni à Bauveau, ni à Matignon, et encore moins lors des primaires socialistes, où Hamon l’Incapable l’avait découpé en rondelles. Mais attendez de découvrir sa stratégie…

Manuel dit du bien d’Emmanuel: “Ce qu’il dit sur l’islamisme, la laïcité, conforte le choix qui a été le mien il y a trois ans», de voter Macron. “Oui, le mot séparatisme, me paraît juste et démontre le danger qui existe dans notre pays”. Et voilà le coup de canon: “Au-delà des formules il faut agir.”

Vous avez pigé le truc? Manuel veut travailler pour Manu! “J’ai toujours eu un lien avec le président”, dit-il. “Il m’arrive d’échanger avec lui.”

La question est donc: Manu s’intéresse-t-il vraiment à ce que pense Manuel? La réponse est: pas du tout. Et pour une raison simple: Manu ne s’intéresse qu’à Manu. En même temps, Macron pourrait être tenté de remplacer Castaner par Valls. Castaner est tellement nul que ce serait perçu comme une nette amélioration… pendant 48 heures, pas plus. Ensuite, les Français reprendraient leur bonne vielle habitude de trouver Valls prétentieux, arrogant, insupportable.

Et si tu te présentais aux municipales en Mongolie orientale, Manu? Tu as tes chances, là-bas!

Source: Le Figaro

 

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici