Victime collatérale du Coronavirus? La consommation de bière Corona chute, l’action s’effondre

La bière Corona/DR
La bière Corona/DR

Si cette nouvelle hallucinante à des allures de blagues, il n’en n’est absolument rien. Symptôme d’une décadence profonde, le hasard de l’homonymie de cette bière avec le virus met en danger l’entreprise. La popularité de la boisson est en chute libre.

Selon un sondage YouGov, la part d’Américains comptant acheter de la bière Corona dans les prochains jours est tombée à 5%, soit son niveau le plus bas depuis deux ans. Si la période n’est pas très propice à sa consommation, la chute de cette intention d’achat coïncide avec la révélation médiatique de l’épidémie.

Sans doute associé au virus pour les plus simples d’esprit, cette mauvaise image fait plonger les actions du groupe Constellation Brands qui produit la bière Corona, elles ont chuté de plus de 8% cette semaine à New York.

Il y a déjà eu un précédent de ce type, dans les années 1980, lors de l’apparition du Sida (“Aids” en anglais) les ventes d’un bonbon américain nommé Ayds avait chuté de 50%. Après avoir tenté de changer de nom, le bonbon avait finalement dû être retiré du marché.

Mais la popularité du bonbon n’était pas aussi grande que celle de la bière Corona, la troisième la plus vendue sur la marché américain.

Elle n’a évidemment aucun lien avec le virus, cette bière mexicaine tire son nom de la couronne solaire (“corona” en espagnol) alors que les coronavirus sont nommés ainsi car ces agents infectieux ont une forme de couronne lorsqu’ils sont observés au microscope électronique.

D’ailleurs, le nom officiel du virus est désormais Covid-19 (pour Corona Virus Disease 2019) pour le différencier des autres coronavirus. Pas sûr que cela suffise à convaincre ceux qui associent la bière innocente à l’épidémie d’origine chinoise.

Source: BFM TV

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici