Pour Donald Trump, le Taj Mahal a été nettoyé pour la première fois en 300 ans

Taj Mahal Photo: Pixabay
Taj Mahal Photo: Pixabay

Les célèbres tombes du Taj Mahal ont reçu un traitement spécial en argile à l’occasion de la visite de Donald Trump. La rivière Yamuna, derrière le Taj Mahal, a également été alimenté en 17 millions de litres d’eau.

La visite de Donald Trump en Inde a mobilisé de grands moyens, coté indien: la construction d’un mur à Ahmedabad pour cacher les bidonvilles, le nettoyage à l’argile des tombes à l’intérieur du Taj Mahal, le monument le plus célèbre de l’Inde, l’alimentation de la rivière emblématique de Yamuna en eau…

C’est la première fois que les répliques des tombes sont nettoyées depuis leur installation, il y a plus de 300 ans. Le traitement comprend l’application d’une épaisse couche d’argile, suivie d’un lavage à l’eau distillée.

Le Taj Mahal lui-même a été nettoyé cinq fois, mais les répliques des tombes n’ont jamais été nettoyées. Les vraies tombes de l’empereur moghol Shah Jahan et de sa femme Mumtaz Mahal se trouvent dans une salle sous les répliques.

La rivière Yamuna, située directement derrière le Taj Mahal, qui était jusqu’à récemment un lac asséché, a reçu 17 millions de litres d’eau. Le mur de l’aéroport au Taj Mahal a été peint avec des représentations colorées de l’héritage culturel de l’Inde.

Taj Mahal , le monument le plus célèbre d’Inde, se trouve au programme de la visite du président américain dans se pays.

La visite de Trump dans la ville d’Agra, où se trouve le Taj Mahal, est un événement de haute sécurité qui a nécessité un certain nombre de préparatifs.

Pour protéger l’illustre invité des singes à Agra, cinq langurs (grands singes) ont été déployés pour effrayer les petits singes sur la route que Trump a emprunté pour se rendre au Taj Mahal.

La première visite officielle de Donald Trump en Inde survient à un moment où les deux pays partagent un partenariat de défense de plus en plus étroit.

La visite comporte un gigantesque meeting, en compagnie du Premier ministre indien Narendra Modi, dans un nouveau stade de cricket de la ville, considéré comme le plus grand du monde, devant 100 000 personnes. Le parcours de 22 kilomètres a été bordé d’énormes panneaux d’affichage sur lesquels figurent Modi et le couple présidentiel américain.

Source: India Times

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici