Pandémie? Comment résister au coronavirus… et à la panique

Photo/ Internet / DR
Photo/ Internet / DR

L’OMS a prononcé le mot: “pandémie”. L’épidémie se répand à la vitesse de l’éclair dans de nouveaux pays, l’Europe est largement touchée, et les jours à venir vont être difficiles: les gouvernements s’attendent au pire et les hôpitaux français sont sur le pied de guerre.

Mais tout le monde ne sera pas atteint, et tous les contaminés ne mourront pas, loin s’en faut. Alors, comment se protéger?

Se laver les mains le plus souvent possible. Le virus se transmet par le contact autant que par la toux et l’éternuement. Si vous touchez un objet qu’a touché un malade, vous pouvez être contaminé. Les liquides nettoyant spéciaux pour les mains, en vente en pharmacie, sont parfaits. Sinon, l’eau chaude et le savon fonctionnent également. Au pire, de l’eau froide, en frottant bien les doigts et les paumes pendant plusieurs minutes, peut suffire.

N’oubliez pas, si vous avez été très exposé à des surfaces potentiellement contaminées, de laver également vos poignets, vos avant-bras et de vous brosser les ongles.

Si vous devez toucher des surfaces très exposées au contact de la foule, des gants peuvent être utiles.

Les masques de protection sont en rupture de stock dans à peu près toutes les pharmacies françaises: vous ne pourrez en acheter que si vous avez énormément de chance. Attention: les masques qui protègent du coronavirus (modèle appelé “FFP2”) sont parfaitement étanches et sophistiqués, vous pourrez peut-être en trouver dans les boutiques de matériel médical. Leur durée de vie est toutefois courte: de 4 à 8 heures selon les modèles. Ceux que l’on trouve encore généralement dans le commerce, dits “chirurgicaux”, en papier fin, ne sont pas étanches: ils ne sont utiles que si vous êtes déjà contaminé, pour protéger vos proches; si vous êtes parent d’une famille nombreuse, ils peuvent être utiles.

Si vous êtes en présence de quelqu’un qui tousse, ou qui éternue, gardez une distance de plusieurs mètres. C’est peut-être un peu insultant, mais la personne concernée comprendra.

Si vous êtes exposé à une population qui présente de nombreux symptômes, des lunettes transparentes et enveloppantes en plastique peuvent protéger vos yeux, sensibles à la contamination.

Si vous présentez des symptômes, fièvre, toux, éternuements, difficultés à respirer, appelez le 15. Appelez le 0800 130 000 (numéro vert) si vous avez été en contact avec une personne potentiellement contaminée. Mais attention: vous pouvez avoir un simple rhume ou une simple grippe! Pas de panique! Ne courez pas aux urgences, vous risquez d’encombrer des services déjà débordés, et d’attraper un virus. Les chances pour que vous soyez infecté sont, pour le moment en France, extrêmement faibles. Mais il n’est pas raisonnable d’attendre “pour voir si ça passe”.

Les médicaments à avoir absolument chez vous? Ibuprofène 400 et Doliprane 1000.

FL24 vous tiendra au courant des infos pratiques au fur et à mesure que les autorités médicales les rendront publiques.

3 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici