Pour lutter contre le coronavirus, Xi Jinping rampe devant Trump

Photomontage/Internet
Photomontage/Internet

La Chine avait promis de mener une guerre commerciale sans pitié contre les États-Unis. Sauf que le coronavirus faut s’écrouler la détermination du Parti. Le manque d’équipements médiaux et de nourriture ravage le pays et, comme à chaque fois que le communisme est au bord du gouffre, à qui demande-t-il de l’aide? À son ennemi américain. Preuve supplémentaire que le régime inventé par Mao est totalement incompétent, et monstrueusement hypocrite.

Le Figaro décrit ce soudain retournement de veste de Xi Jinping.

“La Chine a annoncé ce mardi une exemption de droits de douane qu’elle imposait dans le cadre de sa guerre commerciale avec les États-Unis sur certains équipements médicaux américains importés, afin de mieux contrer l’actuelle épidémie de coronavirus. Des équipements utilisés pour la transfusion de patients ou mesurer la pression artérielle seront ainsi exemptés de droits de douane à partir du 2 mars, selon une liste publiée par la Commission des droits de douane du gouvernement.”

Et cette liste mérite d’être lue avec attention.

“Dans la longue liste des produits éligibles à une exemption figurent également des catégories de viandes de boeuf et de porc congelées, de soja, de produits pétroliers ou encore le gaz naturel liquéfié. Certaines catégories de céréales (blé, sorgho) et certains types de métaux sont aussi concernés. Ces produits pourront désormais être exemptés des droits de douane imposés précédemment par Pékin. Mais ces exceptions ne seront cependant pas automatiques: les firmes chinoises importatrices devront faire une demande spécifique pour bénéficier de la mesure. L’objectif est de “mieux satisfaire la demande croissante des consommateurs chinois”, a précisé la commission dans un communiqué, sans mentionner le nouveau coronavirus.”

Bref, le Parti annonce une baisse des taxes sur les équipements médicaux… et avoue dans la foulée que la Chine manque de viande, de céréales, de pétrole et de gaz. Bref: ce pays totalitaire, qui se présentait comme un pays ultra-moderne et hyper-puissant, s’avère être un château de cartes que la simple présence d’un virus suffit à faire s’effondrer.

Pour mémoire, si l’URSS a réussi à vaincre Hitler sur le front de l’Est, ce fut en très grande partie grâce aux montagnes de matériel que livrèrent les États-Unis à Staline. Vous voulez la liste? FL24 vous la livre. La prochaine fois qu’un communiste vous dit que l’Armée Rouge a sauvé l’Europe du nazisme, montrez-la-lui.

  • Avions 14 795
  • Chars d’assaut 7 056
  • Jeeps 51 503
  • Camions 375 883
  • Motos 35 170
  • Tracteurs 8 071
  • Pièces d’artillerie 8 218
  • Mitrailleuses 131 633
  • Explosifs 345 735 tonnes
  • Équipement de construction pour une valeur de 10 910 000 dollars
  • Voitures de fret de chemin de fer 11 155
  • Locomotives 1 981
  • Navires cargo 90
  • Escorteurs chasseur de sous-marins 105
  • Vedettes lance-torpilles 197
  • Moteurs de bateaux 7 784
  • Nourriture 4 478 000 tonnes
  • Machines et équipement 1 078 965 000 dollars
  • Métaux non-ferreux 802 000 tonnes
  • Produits pétroliers 2 670 000 tonnes
  • Produits chimiques 842 000 tonnes
  • Coton 106 893 000 tonnes
  • Cuir 49 860 tonnes
  • Pneus 3 786 000
  • Bottes 15 417 001 paires

Source: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici