Nouveau: pour être à la mode, il faut être bi, bi et bi, comme Halsey

Photo / Facebook / DR
Photo / Facebook / DR

20 Minutes a décidé de nous vendre une nouvelle artiste américaine, star du buzz et des charts américains: elle a vendu 23 millions de singles, 9 millions d’albums, a 18.4 millions d’abonnés sur Instagram et 12.4 millions sur Twitter. Halsey est un nouveau poids lourd du show-biz.

Mais c’est la description de sa personnalité qui mérite le plus l’attention.

En effet, Halsey se présente comme “bisexuelle, bipolaire et biraciale.” Qu’est-ce que c’est encore que ces âneries progressistes?

Image / Twitter
Image / Twitter

Bisexuelle, passons: elle couche avec qui elle veut, du moment qu’elle ne fait pas de webcams porno avec Agnès Buzyn. Biraciale, admettons, même si l’on se demande pourquoi les bobos ont aboli l’adjectif “métisse”: ce terme était-il trop raciste pour leur extrême sensibilité? Mais bibolaire? C’est une qualité?

La bipolarité est un trouble mental sévère, qui peut détruire une vie. Et voilà que le monde du spectacle décide soudain que c’est un atout, une vertu. Halsey est donc une fille super, puisqu’elle passe brusquement de phases de dépression en phases d’hystérie, et de phases d’hystérie en phases de dépression! Et c’est grâce à ça qu’elle va “conquérir la France”? On n’a pas déjà assez de problèmes avec les délires de Macron, d’Hanouna et de Booba?

Question: a-t-on le droit d’écouter Halsey quand on est un mâle blanc hétérosexuel à peu près sain d’esprit? Ou bien faut-il demander la permission à Sibeth Ndiaye?

Et si vous voulez voir Hasley partouzer, il y a la vidéo ci-dessous. En cherchant bien, vous y trouverez peut-être Benjamin Griveaux.

Source: 20 Minutes, Youtube

 

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici