La police britannique dit clairement: on ne peut pas vous protéger, les islamistes sont trop nombreux

Image d'illustration Photo: Wikimedia Commons
Image d'illustration Photo: Wikimedia Commons

Les Londoniens sont désormais au courat: leur sécurité n’est plus garantie car il y a trop d’extrémistes islamistes dangereux dans les rues et la police ne peut pas les surveiller tous en même temps. C’est ce qu’a déclaré le chef adjoint de la police de Londres et haut responsable de l’unité antiterroriste.

Il y a actuellement 3000 islamistes surveillés théoriquement par la police britannique tandis que de nombreux terroristes condamnés sont sur le point d’être libérés.

La raison de cette déclaration scandaleuse est la récente attaque au couteau d’un terroriste islamiste condamné qui a été libéré de prison. Bien qu’Amman Sudesh, 20 ans, ait été surveillé 24 heures sur 24 par 20 policiers depuis sa libération anticipée, il a réussi à assassiner deux personnes dans la rue avant d’être lui-même abattu.

Le Premier ministre Boris Johnson fait passer actuellement un projet de loi d’urgence qui doit bientôt entrer en vigueur. Il remplace le dispositif précédent, selon lequel les terroristes islamistes étaient automatiquement libérés après avoir purgé la moitié de leur peine.

Selon la nouvelle loi, les terroristes emprisonnés devront purger au moins deux tiers de leur peine et ne seront libérés plus tôt que s’ils peuvent convaincre la commission compétente de leur “non nocivité”. 220 terroristes islamistes sont concernés par cette nouvelle loi.

La police britannique appelle aussi les citoyens à signaler à temps tout comportement suspect. Malheureusement, il est à parier que cet appel n’aboutira pas. Les Britanniques sont animés par la crainte d’être étiquetés comme raciste ou islamophobe, ce qui effectivement s’avère vrai dès qu’on critique l’islam. Or, la crainte de la stigmatisation est plus grande que celle des attaques islamistes.

Source: Evening Standard/Wochenblick

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici