Guet-apens dans une cité sensible de Clichy-sous-Bois: un blessé par balle

Image d'illustration/Pxhere
Image d'illustration/Pxhere

Dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 février, deux cousins originaires de la Marne était venus dans d’une cité sensible de Clichy-sous-Bois en Seine-Saint-Denis pour effectuer un échange de véhicules avec d’autres “jeunes”. Les cousins se sont fait dépouiller des 5000 euros qu’ils devaient donner comme rajout lors de la transaction et se sont fait tirer dessus. Un des deux marnais a été grièvement blessé par balle. Un enquête est en cours. 

Samedi dernier, vers 17h00, deux cousins arrivent en voiture devant la gare du Raincy en Seine-Saint-Denis. Ils viennent de Vitry-le-François dans la Marne et ont rendez-vous avec des “jeunes” de Clichy-sous-Bois pour effectuer une transaction automobile.

En effet, d’après les déclarations de l’un d’eux, les deux cousins comptent échanger leur berline Volkswagen contre un break de gamme supérieure de la même marque. Ils doivent en plus donner la somme de 5000 euros à leurs vendeurs.

Devant la gare du Raincy, les interlocuteurs des deux cousins leur expliquent qu’ils ne sont que des envoyés des propriétaires et que l’échange se fera plus tard ,vers 3h du matin à Clichy sous bois au milieu des tours de la cité sensible du Chêne Pointu.

A l’heure dite, les deux marnais se présentent avec l’argent et le véhicule au rendez-vous. Deux individus, se disant être les propriétaires, les accueillent et demandent à voir l’argent. Alors qu’un des cousins exhibe la somme, elle lui est arrachée par les deux hommes qui s’enfuient en courant.

Les deux cousins s’élancent alors à la poursuite des voleurs dont l’un finira par faire feu sur eux avec une arme de poing de calibre 7,65 mm. Un des marnais, âge de 23 ans s’effondre alors, touché au ventre. Il est transporté ensuite par son parent jusqu’à un hôpital.

Telle est en substance la version donnée par le rescapé aux policiers qui l’ont entendu après la fusillade. On ne peut que s’interroger sur la vraisemblance d’une telle version qui pourrait dissimuler en fait une toute autre transaction…

Quoi qu’il en soit, le blessé a été hospitalisé dans un état grave à l’hôpital de Montfermeil avant d’être transféré dans un établissement parisien. Bien que son état fut qualifié un temps de critique, selon une source médicale, il est à présent sorti d’affaire.

Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête sur cette tentative d’homicide et les enquêteur de la police judiciaire de Seine-saint-Denis risquent d’avoir bien des difficultés pour démêler le faux du vrai et déterminer les circonstances et les mobiles exacts de cette affaire.

Source: Le Parisien/ Ouest France

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici