Castaner s’en fout des éborgnés et récompense des policiers pour leur rôle face aux Gilets Jaunes

Photo/Wikipédia
Photo/Wikipédia

C’est une habitude, Christophe Castaner enchaîne les gaffes! Cette fois-ci, le ministre de l’Intérieur a décidé de décorer vingt policiers pour leur “engagement exceptionnel, une intervention dans un contexte particulier”, en pleine crise des Gilets Jaunes.

Les agents ont reçu la médaille de la sécurité intérieure, ce lundi à l’hôtel de police de Poitiers, distinction officialisée sur arrêté du ministère de l’Intérieur. La cérémonie s’est tenue dans la cour de l’hôtel de police de Poitiers, en présence du DDSP et de la préfète de la Vienne.

Après son discours, elle a passé en revue les troupes, avec en main une médaille de bronze ou d’argent selon les policiers. “Cette distinction est une reconnaissance, une fierté et un honneur”, témoigne Donald, brigadier chef depuis 14 ans à Poitiers, décoré pour une intervention délicate face à des émeutiers.

A l’origine de cette distribution de médailles, Christophe Castaner, qui a pris cette décision pour récompenser les policiers pourtant très critiqués lors de ces interventions. Une faute qui pourrait jeter de l’huile sur les braises des Gilets Jaunes dont le problème de fond n’a absolument pas été réglé.

Les coups de matraques, les gardes-à-vue, les éborgnés au LBD ou à la grenade lacrymo, et encore les explosifs Gli-F4, n’ont résolu aucun problème, ils n’ont permis que de l’étouffer. Et les Français s’étouffent à nouveau quand ils voient que Castaner récompensent les auteurs de cet épisode peu glorieux.

Source: France Bleu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici