A Toulouse, une employée municipale agressée sexuellement par un immigré clandestin algérien

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Vendredi 14 février, une médiatrice de la ville de Toulouse, qui accompagnait un groupe de jeunes immigrés clandestins algériens bénéficiant d’un hébergement d’urgence, a été agressée sexuellement à plusieurs reprises par l’un d’entre-eux. L’employée municipale, une femme d’une cinquantaine d’années, a porté plainte. L’individu a été interpellé. A titre de sanction, …il a été exclu de son hébergement!

Vendredi dernier, deux médiateurs, un homme et une femme, accompagnent dans une laverie un groupe de jeunes immigrés clandestins algériens, hébergés gratuitement par la Ville de Toulouse, pour vérifier qu’ils lavent correctement leur vêtements.

En effet, ces “jeunes” à l’hygiène douteuse sont infectés par la gale et ils font l’objet d’une surveillance particulière des services municipaux au sein de leur hébergement d’urgence dans un des halls du Parc des Expositions de la ville.

Alors que la médiatrice, âgée d’une cinquantaine d’années, assiste les algériens dans leur tache ménagère, elle est coincée par l’un d’entre-eux à au moins deux reprises et est soumise par le jeune à des attouchements à caractère sexuels.

Très choquée, la malheureuse se réfugie auprès de son collègue masculin qui prévient la police nationale. A leur arrivée, les policiers interpelle l’agresseur qui est placé en garde à vue au commissariat.

La victime a évidement porté plainte mais on ne connait pas les suites judiciaires données à cette affaire par le parquet de Toulouse. On a cependant appris que, à titre de sanction, l’agresseur allait être exclu par la mairie de son lieu d’hébergement!

Encore un exemple de l’enrichissement culturel apporté par les “chances pour la France” qui nous envahissent et qui n’hésitent pas à s’en prendre même aux gens, de préférence vulnérables, qui leur portent assistance.

Source: La dépêche du Midi/ Actu Toulouse

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici