Un mafieux des Balkans vient soigner ses blessures par balle à Hanovre, protégé par la police allemande

Capture d'écran/Youtube
Capture d'écran/Youtube

Protection policière pour un patient inhabituel au CHU de Hanovre. Un membre d’un clan mafieux des Balkans, blessé par balle, a été amené en avion à Hanovre pour y être soigné. La police allemande non seulement ne l’a pas arrêté mais en plus elle a assuré sa protection rapproché. Pourquoi?

Un membre présumé d’un clan mafieux des Balkans s’est fait transporter par avion à Hanovre pour y soigner ses blessures par balle. Pas moins de 27 blessures par balle aux bras et aux jambes. L’homme est surveillé par la police allemande.

Je peux confirmer qu’il y a une personne à l’Université de médecine pour laquelle il y a un besoin particulier de protection, selon le Bureau d’État des enquêtes criminelles“, a déclaré le ministre régional de l’Intérieur Boris Pistorius (SPD). “Il est venu ici en avion pour être soigné.

En Allemagne, l’homme n’est pas recherché pour aucun crime ou délit. Il est originaire des Balkans et a pu séjourner en Allemagne sans visa pendant une période limitée.

Selon les informations du quotidien Bild, un membre de haut rang d’un clan mafieux du Monténégro, blessé par balle, serait arrivé par avion samedi dernier. Il était auparavant dans un hôpital monténégrin, mais il espère recevoir de meilleurs soins en Allemagne. Il paiera lui-même les coûts du traitement.

En revanche, comme le confirme le ministre Boris Pistorius, le contribuable supporte le coût de la protection policière. Il s’agit de protéger non seulement le patient mystère mais également les personnes non impliquées, comme les patients et les employés de la clinique.

L’école de médecine, elle, n’a pas voulu faire de commentaires sur l’identité du patient.

Au Monténégro, deux clans mafieux se livrent depuis plusieurs années une sanglante guerre pour le trafic de drogue. Un gang aurait volé à un autre pas moins de 200 kilos de cocaïne, stockée en Espagne. Au moins 23 personnes seraient mortes violemment depuis lors.

Source: Bild

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici