À Toulon, un délinquant sexuel tire sur ses voisins devant leur enfant de 4 ans

Image d'illustration/Fotolia
Image d'illustration/Fotolia

Hier matin, à Toulon, un homme, déjà condamné pour agression sexuelle sur mineur, a ouvert le feu sur ses voisins, un couple de Brésiliens, sous les yeux de leur fils de 4 ans, a priori lors d’une crise de démence paranoïaque. L’homme et la femme ont été hospitalisés dans un état grave, le pronostic vital de l’homme étant engagé. Le tireur a d’abord été placé en garde à vue avant d’être hospitalisé sous contrainte en psychiatrie.

Jeudi 13 février, vers 9h, plusieurs coups de feu claquent dans les parties communes d’ un petit immeuble du quartier de la Loubière, à Toulon, puis les cris d’affolement et de douleur d’une femme retentissent. Inquiets, des résidents appellent la police.

À leur arrivée, les forces de l’ordre bouclent la rue et se dirigent vers la porte d’un appartement où un homme de 32 ans qui aurait fait feu sur ses voisins s’est retranché. des moyens importants sont mis en oeuvre pour tenter de déloger le suspect.

Pendant ce temps, les secours prennent en charge deux victimes, un homme et une femme de nationalité brésilienne, en couple. L’homme, grièvement touché à l’aine voit son pronostic vital engagé tandis que la femme, bien que gravement blessée par deux fois à l’épaule, n’est pas en danger de mort.

Le fils du couple, un petit garçon de 4 ans qui a assisté à la fusillade et qui est fortement choqué, est lui aussi pris en charge puis confié à de la famille pendant que ses parents sont transférés en urgence absolue dans un établissement hospitalier.

Vers 9h30, les membres d’une unité d’intervention pénètrent dans l’appartement du tireur sans rencontrer de résistance. L’homme est assis à sa table devant une tasse de café, une arme de poing à ses côtés.

Les policiers investissent le logement et appréhendent l’homme, sans violence. À son domicile sont retrouvés un fusil à pompe ainsi que deux armes de poings, a priori des revolvers à poudre noire qui sont en vente libre.

D’après le parquet de Toulon qui a ouvert une enquête, le tireur, déjà connu de la justice pour des faits d’agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans en 2011 et souffrant de troubles psychiatriques, aurait ouvert le feu sur ses voisins lors d’une crise de paranoïa.

Le trentenaire, d’abord placé en garde à vue, a ensuite été hospitalisé sous contrainte dans un service spécialisé après un examen par un psychiatre. Pendant ce temps, de multiples constatations et prélèvements ont été effectués sur les lieux du crime par la police scientifique.

Les policiers de la sûreté départementale du Var mènent actuellement l’enquête initialement ouverte pour des faits de tentatives d’homicides volontaires qui ont été requalifiés en tentatives d’assassinats par le parquet, au vu des premières investigations.

Source: Var Matin/ France 3 PACA

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici