Victimes du coronavirus: les mensonges de la Chine se fissurent

Photo/Wikimedia Commons
Photo/Wikimedia Commons

Tout le monde a bien compris que le régime communiste de Pékin ment comme un arracheur de dents sur l’ampleur réelle de l’épidémie. La pression internationale sur le Parti de Xi est de plus en plus insistante: on veut les vrais chiffres, et le plus vite possible.

Cette nuit, la Chine a donc trifouillé ses statistiques pour avoir l’air un peu plus crédible.

“Plus de 14.840 nouveaux cas de contamination ont été détectés en 24 heures, soit dix fois plus que la veille, ainsi que 242 nouveaux décès, un chiffre là aussi jamais atteint depuis le début de la crise. Ces nouveaux chiffres portent le bilan humain en Chine à près de 60.000 cas confirmés et au moins 1.355 morts.”

On sent que c’est déjà un peu plus proche de la vérité. Mais on sent aussi que ce n’est pas la vérité. Tout simplement parce que la vérité, le Parti Communiste Chinois ne la dit jamais.

Quasiment tous les jours depuis des semaines, Pékin annonce que l’épidémie commence à faiblir, et que le vaccin est prêt. Et, quasiment tous les jours depuis des semaines, l’Organisation Mondiale de la Santé infirme avec autorité, et un énervement de plus en plus perceptible, ces belles annonces.

Jusqu’où le Parti va-t-il prendre le risque d’aggraver l’épidémie dans le seul but de conserver le pouvoir?

Source: Les Échos

EXCLUSIF! La face cachée de la crise mondiale du coronavirus

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici