Un rapport secret du gouvernement allemand: les migrants peuvent provoquer une épidémie de coronavirus

Image d'illustration Photo: Pixabay
Image d'illustration Photo: Pixabay

Un rapport top secret du ministère fédéral de la Santé met en garde contre une épidémie de coronavirus chez les migrants africains.

Sur le continent noir, il y a environ un million de Chinois, travailleurs, coopérants et conseillers économiques. Des milliers d’Africains étudient en Chine.

L’agent pathogène, qui a déjà tué plus de 1100 personnes toucherait des pays d’Afrique dont les systèmes de santé et les conditions d’hygiène sont faibles. Dans le pire des cas, cela pourrait signifier une épidémie avec des centaines de milliers de personnes infectées et plusieurs milliers de morts.

De nombreuses régions d’Afrique sont déjà confrontées à des épidémies telles que le paludisme, le HIV, l’Ebola ou la tuberculose. Il y a un manque de normes minimales d’hygiène, de cliniques, de médecins, d’infirmières et de soins médicaux. Ce serait un terrain idéal pour les coronavirus, beaucoup plus dangereux qu’on ne l’admettait auparavant !

Les experts de l’Institut Robert Koch, une autorité sanitaire dépendante du ministère aleemand de la Santé, ont précisément mis en garde contre ce danger dans un rapport secret du ministère.

Ils affirment entre autres que des “migrants secourus” en Méditerranée amèneront la maladie en masse en Allemagne, où le virus se propagera à une vitesse vertigineuse dans les établissements d’hébergement. Un scénario apocalyptique!

Le ministre fédéral de la santé Jens Spahn (CDU) a ordonné que le document ne soit en aucun cas rendu public. Le gouvernement craint une révolte populaire contre l’ouverture des frontières.

Le danger d’une propagation incontrôlée du virus au cours d’une migration massive a également été évoqué lors de la réunion du Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la santé, le 3 février.

Le directeur de l’Agence de contrôle des maladies de l’Union africaine John Nkengasong, a affirmé: “Nous sommes confrontés à un danger sans précédent“. Il a déclaré que les liens entre la Chine et de nombreux pays africains sont devenus très étroits. Le trafic aérien a été multiplié par sept en dix ans.

Source: Deutschland Kurier

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici