Jean-Christophe Lagarde est-il lié au Gang des Barbares?

Photo / Wikipédia
Photo / Wikipédia

Eve Szeffel, journaliste à l’AFP, lance un pavé dans la mare apparemment très trouble de Jean-Christophe Lagarde: un livre, Le Maire et les Barbares, où elle accuse le politicien centriste d’avoir secrètement pactisé avec ce que l’islam français a de pire… les gangs.

Le Point en publie les meilleurs extraits, Valeurs Actuelles les partage.

“Dans son livre, Eve Szeffel décrit d’abord le double visage de Jean-Christophe Lagarde qui, dit-elle, a “multiplié les prises de position contre le communautarisme et l’islamisme”. Et de montrer l’ambivalence entre ses propos tenus publiquement et ses actes. (…) En 2014 par exemple, il avait soutenu publiquement la liste “Rendez-nous Bobigny”, une liste “où le voile islamique tenait le haut de l’affiche”, peut-on lire dans Le Point.

On sent que c’est un peu louche. Ça se confirme par la suite.

“Autre élément pointé du doigt dans l’ouvrage, l’installation d’une certaine propagande dans la mairie de Bobigny par certains employés. Échanges de mails à l’appui, des formules religio-identitaires seraient devenues “la norme” dans la mairie, ajoute-t-elle.”

Et soudain, c’est le drame.

“Mais surtout, elle dénonce “l’ombre du gang des barbares” sur la ville. Ainsi, la chargée de missions “politiques urbaines et sociales”, Lynda Benakouche, occupe alors une position centrale à Bobigny, nous apprend Le Point. Or, un scandale avait éclaté autour de cette femme parce qu’elle était la compagne d’un des membres du gang des barbares, ce groupe qui avait enlevé puis assassiné Ilan Halimi. Pourtant, il apparaît selon elle que Jean-Christophe Lagarde soit resté silencieux autour de ce cas, posant même à ses côtés sur la carte de vœux de l’équipe de campagne. “Pourquoi est-il resté silencieux? […] Pourquoi a-t-il pris le risque de voir son image flétrie? Une ombre plane sur la ville”, sous-entend la journaliste alors qu’à cette époque, un des hommes forts du gang des Barbares, Jean-Christophe Soumbou, est prêt à sortir de prison. Il est le compagnon de cette femme.”

On aimerait en savoir beaucoup plus. Si Lagarde, chef d’un parti inutile et starlette de la politique française, est un allié, de près ou de loin, de la bande qui a torturé et assassiné Ilan Halimi, on veut bien en avoir la confirmation, les preuves, et le plus vite possible.

Source: Le Point, Valeurs Actuelles

1 COMMENTAIRE

  1. Merci pour les nouvelles pas très fraiches….
    Ce Lagarde pas très fut… fut… ne s’est pas méfié de ces révélations et du presque tout islam
    à la mairie de Drancy et de nos euros clairement partagés entre ceux-ci !!!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici