CHOC! Il pense avoir contracté le coronavirus, il met fin à ces jours

Image d'illustration Photo: Pixabay
Image d'illustration Photo: Pixabay

Un homme du district de Chittoor, dans l’Etat d’Andhra Pradesh, en Inde, s’est suicidé parce qu’il était convaincu d’être porteur du nouveau coronavirus.

K. Bala Krishna, 50 ans, père de trois enfants, qui s’est rendu dans une clinique de Tirumala après avoir commencé à présenter des symptômes de grippe. Les médecins lui ont dit qu’il avait une fièvre virale et lui ont conseillé de porter un masque afin de ne pas transmettre sa maladie à d’autres personnes.

Selon sa famille, il a alors commencé à regarder des vidéos sur son téléphone portable, ce qui l’a convaincu qu’il avait contracté le virus de Wuhan. Quand Krishna est revenu à Chittoor, il a dit à sa famille qu’il avait le coronavirus.

Mon père a continué à regarder des vidéos sur le coronavirus toute la journée et a continué à dire qu’il avait des symptômes similaires et qu’il était infecté par le virus mortel”, a déclaré son fils.

Krishna s’est alors improvisé une quarantaine dans une pièce de sa maison, criant et jetant des pierres à tous les amis ou membres de sa famille qui essayaient de le raisonner. Ses proches ont tenté de faire valoir que les médecins l’auraient gardé en observation s’il avait été atteint d’un coronavirus, mais leurs supplications sont tombées dans l’oreille d’un sourd.

L’homme a continué sa quarantaine pendant quelques jours, puis s’est faufilé hors de chez lui le mardi matin et s’est rendu au cimetière où sa mère était enterrée. Une fois sur place, il s’est pendu à un poirier.

La mort de Krishna est considérée comme le premier suicide lié à un coronavirus signalé depuis le début de l’épidémie.

Quatre citoyens indiens ont été diagnostiqués avec le virus. Trois d’entre eux dans la province du Kerala, tous trois revenant récemment de Wuhan. Le quatrième est un homme qui a contracté la maladie aux Émirats arabes unis.

Plus de 9400 personnes en Inde sont observées par des médecins après avoir présenté des symptômes potentiels du virus.

Source: The Telegraph/Times of India

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici